Monaco, future ville (très) intelligente ?

Dans moins d’un an auront lieu les élections communales, et la campagne ne devrait plus trop tarder à ouvrir ses portes et ses buffets. Qui sortira du bois ? Est-ce que « Secondo Monaco » lancera une escouade venue des frontières du réel ? Si les candidats et les têtes de liste sont encore loin d’être déclarés, il apparaît cependant, à la lueur des programmes de propagande du Conseil national, et aux récents évènements sur la Blockchain, qu’un point capital de ces élections tournera autour du concept de « SMART CITY ».

La campagne pour une ville intelligente ?

La Mairie, noble institution ancrée dans la ville et le quotidien de tous les Monégasques, sera une Mairie numérique, une Mairie connectée. Et grâce à elle, Monaco deviendra très rapidement une ville intelligente. Les services municipaux seront l’épicentre névralgique d’une économie du futur, alliant mobilité des informations, des biens et des personnes, le tout ultra-connecté par des capteurs sensoriels, et au certain, 100 % écolo.

Ainsi, il est désormais quasiment presque probable que la prochaine campagne électorale se fasse à coup de Blockchain, de paiements dématérialisés, et de croissance verte. Et la Gâchette de Monaco, média numérique dirigé par des geeks 2.0 suivra religieusement et attentivement les débats, avec la même objectivité et la même neutralité qui a fait d’elle le phare des dernières élections nationales.

Un problème de taille.

Toutefois, notre stagiaire juridique nous a présentement fait remarquer que le passage à l’ère numérique de la commune va poser un problème de taille dans le régime institutionnel monégasque. Et un évènement imprévu, mais obligatoire pourrait faire parler dans le monde entier. En effet, traditionnellement lors de l’avènement d’un nouveau Prince à Monaco, le Maire remet symboliquement les clés de la ville au Souverain. Ce fut évidemment le cas lors du couronnement de SAS Le Prince Albert II de Monaco en novembre 2005.

Cependant, avec l’ouverture substantifique de la Principauté à l’ère numérique, même les clés de la ville vont changer de statut. Exit donc les traditionnelles clés en fer qui seront donc remplacées par les clés USB.

Théoriquement, une nouvelle cérémonie d’avènement devrait donc se dérouler sur la place du Palais, lors de laquelle le Prince Albert II se verra remettre 2 clés USB. Ces dernières seront solennellement déposées sur le coussin millénaire et présentées à la population qui ce jour-là sera conviée virtuellement sur la place du Palais. Il se murmure que l’équipe de campagne de Jean-Louis Grinda aurait d’ailleurs été mandatée pour organiser un Facebook Live, et un replay sur YouTube.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s