Des moutons place de la Visitation ?

Une des scènes les plus ubuesques de l’histoire de la Principauté s’est déroulée ce weekend sur le Rocher. Alors que l’ambiance était aussi calme que pouvait l’être un dimanche matin post grand prix électrique à Monaco, un évènement des plus inopinés a agité l’ensemble des forces de l’ordre autour de la Roca : en effet, un berger s’est installé place de la visitation avec tout son troupeau pendant plusieurs heures.

Transhumance et déviation.

Tout s’est tramé entre 10 h du matin, et 13 h. Paul, un pasteur comme il en reste encore quelques-uns dans les alpages, effectuait la transhumance avec ses bêtes, comme chaque année à la même époque. Cependant, cette fois-ci, il a voulu changer d’itinéraire, afin de vérifier si l’herbe était plus verte en se rapprochant de la Méditerranée. Après avoir traversé le village de Peille, il décida de passer voir le trophée d’Auguste. Chemin faisant, c’est le Rocher de Monaco sur lequel se jeta son dévolu, et plus particulièrement pour une manifestation qui le fascine depuis tout jeune : la relève de la garde.

Une cinquantaine de bêtes passées inaperçues.

Après avoir descendu la voie romaine, Paul, accompagné de son cheptel d’une cinquantaine de bêtes, s’est faufilé dans Beausoleil, conscient que le chemin le plus rapide pour rallier sa destination c’est encore d’aller tout droit. Arrivé au Moneghetti, il obliqua rue Bosio, afin de diriger son troupeau boulevard de Belgique. Il rôdailla ensuite long de la rue Plati, avant d’emprunter la Promenade Honoré II pour débarquer à quelques encablures de la Place d’Armes sans qu’aucune forme d’autorité policière ou autre ne l’ai aperçu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Julio Iglesias reconnu père biologique de 17 Monégasques de 44 ans

Le chaos et les camions.

Mais le plus étonnant se trama alors. Tandis que l’ensemble du personnel de la maréchaussée était aux prises avec un camion de l’écurie Techeetah, vainqueur la veille, qui tentait vainement de traverser le rond point, bloqué par un camion Heineken qui venait ravitailler les bars des alentours, et par une vannette rouge des livraisons de la Mairie qui se trouvait au milieu et qui essayait de poursuivre son travail, notre sympathique berger s’est engouffré sur l’avenue de la porte neuve avec son cheptel carillonnant, sous le regard amusé des passants.

50 nuances de moutons

C’est alors que le plus étonnant se déroula. Le préposé à la maréchaussée de faction en face du Conseil National était de ronde juste à ce moment-là, si bien que notre berger a pu grimper jusqu’à la place de la Visitation sans contrainte ni contrôle. Constatant l’étroitesse des rues qui se présentaient devant lui, et la présence concentrée de passants et de touriste, il se décida à parquer ses bêtes au niveau des jardins du ministère d’État, pour ainsi se rendre plus librement à la place du Palais, à l’heure pour admirer la relève de la garde des Carabiniers.

3 heures plus tard…

Ce n’est que trois heures plus tard qu’il viendra récupérer son cheptel, qui entretemps aura provoqué la surprise et l’effarement de tout ce que la Principauté compte d’autorité en la matière. Après avoir observé la relève de la garde, et fort aise de savoir son troupeau dans un endroit calme, Paul s’est attablé à la terrasse de « la Pampa » pour siroter un verre, et déguster un panini jambon fromage, seul plat qu’il pouvait se payer avec ses petites économies. Puis il a flâné dans les rues avant de retrouver ses bêtes, et de répondre aux différentes questions de la Police.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Janvier 2018 - Un mois en Principauté

Tout est bien qui finit bien.

Ce n’est qu’un début de soirée que Paul et ses bêtes purent reprendre leur voyage, sous bonne escorte cette fois-ci. Circulation bloquée, direction sanitaire sur le pont, et badauds ravis de pouvoir profiter d’un tel spectacle. Des Ferrari remplacés par des moutons, pour sûr cela mérite de rentrer dans les anales au grand ravissement des riverains. Sauf peut être des responsables de la sécurité, qui se demandent encore comme ils ont pu laisser passer sans le voir un tel convoi à travers les rues de la Principauté.

A propos de Jartagnan 265 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.