Le circuit de Formule 1 pourrait être utilisé jusqu’en juillet !

MONACO – L’annonce a tourné quelques jours en Principauté, avant qu’un laconique communiqué officiel ne scelle le glas des espoirs des aficionados des sports mécaniques. Si l’E.-prix, à savoir le grand prix de voitures électriques, de Moscou est annulé, ce n’est certainement pas à Monaco que les véhicules écologiques trouveront refuge.

Un défi à relever

« Le défi technique, l’enchaînement des évènements prévus et les contraintes incompressibles du calendrier ne permettent malheureusement pas d’assurer, dans des conditions satisfaisantes, la tenue de cette manifestation ». C’est en ces termes que le Gouvernement a clos cette folle semaine de rumeurs. Cependant, cette histoire est loin d’être terminée, si l’on en croit les bruits qui courent entre l’ACM et la place de la Visitation, et que nos sources contradictoires nous ont remontés.
En effet, cette idée d’utiliser, et donc de rentabiliser, les installations de F1 à plus grande échelle a fait son petit bonhomme de chemin, et selon un des conseillers techniques en charge du dossier, « le vrai défi à relever n’est pas d’aligner trois courses sur trois weekends, mais d’utiliser le circuit en l’état jusqu’au mois de juillet »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'avenir de l'AS Monaco FC s'annonce Uber !

Les dates se bousculent

La première manifestation à pouvoir bénéficier des installations de l’ACM n’est autre que le Jumping. En effet, le comité équestre penserait fortement à organiser ses propres courses sur le mythique circuit. Un grand-prix des véhicules hippomobiles serait déjà à l’étude, avant peut-être la tenue du fameux « Prix d’Amérique », si jamais l’hippodrome de Vincennes venait à se manifester suite à la détérioration de la piste de course faute d’un champignon des plus agressifs.
De plus, Monaco chercherait à se positionner comme la première ville à donner le départ de deux grands tours cycliste la même année, avec le Tour d’Italie et le Tour de France, qui se joueront lors d’un immense prologue/critérium sur le circuit de F1.
« Si ça passe, nous ne nous arrêterons pas là », nous a indiqué un des membres du Gouvernement. « Avec la présence médiatique, la notoriété, notre expertise en sécurité, la porte est ouverte pour organiser plein d’évènements sur ce circuit. Pourquoi ne pas essayé de rapatrier les 24 heures du Mans sur le formidable tracé monégasque. Et pourquoi pas le marathon de New York tant qu’on y est, ou même le défilé du 14 juillet dans les rues de la Principauté ! Les possibilités sont infinies ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.