Des pensionnaires de A Qietüdine transférés en urgence à la caserne des pompiers

MONACO – Une scène pour le moins inhabituelle s’est déroulée mercredi dernier en plein cœur de l’avenue du Port. Un vent de panique a soulevé la maison de retraite A Qietüdine pendant une bonne partie de la journée, nécessitant en urgence l’intervention de la brigade des pompiers, heureusement située toute proche.

Une vague de frustration

Malgré les différentes campagnes d’informations au cours des semaines précédentes, le passage à la TNT nouvelle génération ne s’est pas fait dans les meilleures conditions en un certain nombre d’endroits en Principauté. En effet, le manque de préparation par les techniciens de la maison de retraite A Qietüdine a engendré un black-out total de l’ensemble des programmes télévisuels du batiment dès mercredi matin.

La grogne monta durant tout le petit déjeuner, nombreux furent les représentants du troisième âge à pester de n’avoir pu regarder « Télématin » comme d’accoutumé. Cette frustration s’amplifia juste avant le repas, quand une vague d’octogénaire vint se plaindre auprès de la direction de l’hospice de ne pouvoir s’installer devant « Motus » comme la tradition l’exige. « Nous n’allons quand même pas nous mettre aux petits chevaux ! » maugréa Claude, un des plus vieux pensionnaires. C’est à ce moment-là que la décision d’évacuer les lieux fut prise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Il neige !

Un transfert d’urgence

En effet, les services techniques ne pouvant intervenir avant 14 h, et afin d’éviter une révolte des octogénaires, l’ensemble des occupants a été invité, une fois le repas terminé, de suivre les deux épisodes quotidiens de « Derrick » à la caserne toute proche.

C’est devant le poste de télévision de la salle de repos des soldats du feu que les pensionnaires de A Qietüdine ont été transférés, afin de pouvoir passer une après-midi paisible et relaxante. Malgré l’urgence de la situation, le personnel disponible fut aux petits soins pour les ainés. Et ce sont les yeux pleins de gratitudes envers ces jeunes hommes en uniforme que Germaine, Marie-Christine, Nicole et leurs amies sont rentrées en début de soirée dans leurs appartements, juste à temps pour suivre « Touche pas à mon poste ».

2 réflexions sur “Des pensionnaires de A Qietüdine transférés en urgence à la caserne des pompiers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.