Un nouveau nom pour le centre de la Turbie

MONACO — Le club de la Principauté, par l’intermédiaire de son vice-président Vadim Vassiliev, a annoncé ce matin le lancement des travaux de rénovation du centre d’entrainement de la Turbie, qui sera rebaptisé pour l’occasion en l’honneur du désormais maître des lieux : « Jardim Land ». Après une semaine de tractations intenses entre la Mairie de la Turbie, le Conseil national et les responsables du club monégasque, le projet définitif a été validé, et les premiers coups de pelle vont pouvoir être donnés rapidement.

VadimFBminiLa LFP n’a pas encore remboursé l’argent versé par l’ASM suite à la décision du Conseil d’État relative à l’annulation de la transaction entre les deux parties pour le maintien du club en Ligue 1. Cependant, le magnat russe Dmitry Rybolovlev a déjà fait savoir à quoi va servir cette manne providentielle. Et alors que le gouvernement princier n’a toujours pas débloqué la somme promise il y a plus d’un an maintenant, le propriétaire monégasque voulait absolument accélérer la sortie de terre de son futur centre d’entrainement high-tech. Et force est de constater que quand Rybolovlev veut quelque chose, il l’obtient.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ouverture de la première édition du Monacoh-Lanta en juillet !

Les habitudes du groupe professionnel ne vont pas être bouleversées à court terme, il n’en reste pas moins que la problématique reste entière. Et même si son nom va être apposé sur la devanture de son futur outil de travail, symbole de l’extrême confiance dont il jouit en Principauté, le technicien Portugais est en face d’un sacré casse tête pour savoir où et comment il va pouvoir gérer ses séances d’entrainement. Quant aux autochtones Turbiasques, ils ne sont guère affectés : il s’agit juste de Portugais qui laissent place à d’autres.

Une réflexion sur “Un nouveau nom pour le centre de la Turbie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.