Une fête clandestine démantelée en Principauté !

Après la Belgique, Strasbourg ou Marseille, les fêtes clandestines auraient-elles élu domicile en Principauté pour le réveillon ? Malgré le silence assourdissant des actualités locales à ce sujet, c’est pourtant ce que laissent à penser les informations de sources contradictoires que nous avons reçues récemment. Enquête.

Le marché, un autre temps…

Nous parlons évidemment d’un temps où les libertés individuelles et les risques sanitaires plus modérés permettaient aux monégasques et aux résidents de sortir de chez eux après le coucher du soleil pour pouvoir aller se sustenter et s’abreuver dans un office monégasque respectant les gestes barrières, la distanciation sociale, le port du masque, sauf évidemment entre le gaspacho et le café. C’est donc au début du mois dernier, au cours de la première semaine de décembre, qu’eut lieu le premier fait délictuel susceptible de sortir du simple apéro en terrasse pour passer hors la loi dans la catégorie des fêtes sauvages et clandestines. Une halle pleine de soudards en quête de bon temps, un buffet garni à volonté, une raison quelconque pour se réunir et le festoiement à son paroxysme : voilà les mots qui ont été employés par les rares témoins de cette scène qui ont bien voulu se confier un mois plus tard.

Les origines du mal…

Il semblerait que les origines de cette manifestation aux prémices de décembre soient on ne peut plus floues. Un nombre important de personnes, et personne pour témoigner d’une raison valable. Aucun témoin ne voudra donner la moindre explication, ni à la maréchaussée, et encore moins à notre stagiaire malgré son harcèlement téléphonique de tous les instants. Rassemblement d’une secte venu boire un coup en l’honneur de son saint gourou ? Repas de Noël avant l’heure ? Qu’est-ce qui a bien pu motiver les gens à se masser tous ensemble pour une fête hors la loi au regard des règles édictées pour lutter contre la COVID19. La peur peut être ? Mais qu’est-ce qui peut faire plus peur actuellement que ce vil virus chinois maléfique ? En tout cas, pas les 135 € d’amende que chaque personne s’est acquittée avant d’être invitée par la Police à rentrer chez eux.



Catégories :Vie Quotidienne

Tags:, , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: