Une crèche flottante à Monaco pour fin 2020 ?

Durant le confinement, tout a été mis en pause. Et mis à part un ou deux chantiers « d’importance vitale » pour la Principauté, le reste du secteur du bâtiment a lui aussi été neutralisé. Si cela ne va pas changer grand-chose dans les habitudes de cette profession où les délais de livraison à plus ou moins trois mois sont légion, il n’en demeure pas moins que certains retards vont peser lourd dans l’agencement général des services principautaires. Mais comme toujours, le Gouvernement monégasque, main dans la main avec les excellents organismes municipaux, a trouvé la parade. 

Le COVID, une révolution pour l’avenir

Début février : nous nous rappelons tous de cet hôpital, érigé en moins de 15 jours par le gouvernement chinois à Wuhan, ville épicentre de l’épidémie, afin de répondre à l’afflux massif de populations positives au COVID-19. Il avait d’ailleurs été question, à l’époque, d’importer en Principauté ces techniques de construction révolutionnaires, pour finaliser sans délai le nouveau CHPG, et ainsi se doter des meilleures chances face à la pandémie à venir. Cependant, des raisons logiques inhérentes à l’hébergement de près de 200 000 Chinois ont fait capoter cette opération exceptionnelle. Les dirigeants monégasques ne se pour autant pas reposé sur leurs lauriers, et peu de temps après cet échec, ont lancé une autre transaction d’envergure, le tout dans le plus grand des secrets… 

Confinement et procréation. 

L’info est parvenue aux oreilles de nos sources contradictoires par le biais de notre vaillant et intrépide lanceur d’alertes Jean Kevin G, surnommé « Le Lanceur Masqué ». Ce dernier, de retour de son deuxième congé maladie trimestriel au Monastère de la Grande Chartreuse, a surpris une conversation, dans un lieu que nous ne divulguerons pas, mais qui est dans l’enceinte de notre Mairie adorée. Ainsi, point d’hôpital cette fois-ci, mais d’une crèche. Les éminents spécialistes en fécondations auraient mis en exergue le fait que le confinement aurait été prolifique en divorces, mais aussi en prolifération. Et à l’orée de 2021 est attendu un afflux massif de chérubins nationaux, pour lesquels les services municipaux n’ont pas suffisamment d’offres de garde. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Visite du président chinois à Monaco, un accord secret en vue ?

Un magnifique cadeau de Noel. 

Quelques édiles donc, ont décidé dans le plus grand secret de faire construire sans délais une nouvelle crèche directement en Chine. Selon nos sources contradictoires, il semblerai que cet édifice totalement révolutionnaire soit sur le point d’être terminé. Ensuite, une lente opération de livraison par bateau sera effectuée, une fois que le bâtiment aura satisfait à toutes les obligations douanières et fiscales en vigueur, avec un arrimage au niveau de la face sud de l’extension en mer prévue pour cet automne. Un contrôle technique, et une procédure de récolement seront lancés, afin de permettre à cette nouvelle structure d’ouvrir ses portes à nos têtes blondes au plus fort du pic des naissances, soit entre Noël et le jour de l’an. 

 

A propos de La Gâchette de Monaco 124 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.