Une vente aux enchères pour aider la recherche contre le COVID 19 va avoir lieu à Monaco

Photo © 2020 MC-CLIC

La nouvelle est tombée tard hier dans la soirée. Alors que les prémisses de rumeurs de rechute s’agitent de par le monde, avec la multiplication des malades en Floride, en Chine, voire même la recrudescence de cas en Principauté, le gouvernement princier a décidé de prendre le taureau par les cornes. Ainsi, avant la rentrée de septembre va être organisée une grande vente aux enchères afin de dégager des fonds en vue de soutenir la recherche contre le COVID 19, et mettre fin une bonne fois pour toutes à cette pandémie qui terrorise la planète.

Didier Raoult contre Emmet Brown

La seconde vague, et un retour massif au confinement est une réalité qui ne suppose qu’une seule inconnue : le temps. Est-ce que cela sera à Noël, en septembre, ou même avant, vu l’incapacité chronique des gens à porter le masque ou à respecter les gestes barrières. Et nous le savons tous, le budget de la Principauté, et plus particulièrement son fonds de réserve constitutionnel, ne survivrait pas à une nouvelle période de claustration. L’équilibre ne tient qu’à un fil, et c’est pour cela que la Principauté cherche des fonds afin de gagner du temps, pour accélérer la découverte d’un vaccin et éviter un cataclysme économique. « C’est un peu comme si le Docteur Emmet Brown (du film Retour vers le futur) partait à la rencontre du Professeur Raoult » a métaphoré un des responsables de cette manifestation.

Tableau de maitre, croquis et stylo de la Gâchette.

Organiser un tel évènement pour une telle cause dans des délais aussi courts suppose l’étalage de pièces maitresses afin d’assurer un minimum, mais aussi la vente d’éléments un peu plus inopinés. Notre stagiaire fouineur s’est ainsi procuré la liste des pièces qui devrait être officiellement dévoilée en même temps que la date de l’évènement. Parmi eux, nous avons un certain nombre de tableaux de maitres sortis tout droit du stock du Nouveau Musée National de Monaco. Mais aussi des croquis originaux et des plans de bâtiments à l’architecture exceptionnelle en Principauté. Et en fin de liste, grand fut notre étonnement de découvrir un vieux mug, qui aurait précédemment appartenu à une célèbre animatrice de radio locale, le plan de l’endroit où serait caché le fameux « One Piece », ou encore un de nos tout premiers stylos, qui aurait une fois été utilisé par Béatrice Fresko-Rolfo.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Délocaliser pour gagner de la place ?

Un étonnant favori des bookmakers

Fort de cette liste, nous nous sommes rapprochés des bookmakers spécialisés, afin de connaitre leur sentiment quant à l’hypothétique manne financière qui se trouverait entre les mains des organisateurs. Et quelle ne fut pas notre surprise quand nous avons découvert les cotes, et le montant évalué du lot le plus gros. Il ne s’agit point d’un tableau de Dali ou d’une vieille fresque de Picasso. Mais d’un dessin de Carolli, qui serait évalué, selon nos experts patentés, à plus de 150 millions d’Euros. Le montant, somme toute exorbitant au regard de ce dessin simplement intitulé « les pécheurs sur l’esplanade », apparait comme une aubaine tout droit tombé du ciel, qui pourrait « grandement accélérer la recherche », et faire en sorte que « ce virus ne soit qu’un mauvais souvenir dès la Toussaint ».

 

A propos de La Gâchette de Monaco 131 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.