Une importante découverte archéologique au cœur du Conseil National

Il semblerait que le Conseil National ait décidé d’avancer sa rentrée, et de faire parle de lui bien plus tôt qu’à l’accoutumée, puisque depuis début septembre, il est au centre de nombre de conversations qui agitent de Landerneau monégasque. Après cette étrange affaire de prétendue location de locaux via la plateforme Air BnB, c’est dans un tout autre domaine que s’est distinguée notre haute assemblée, avec une découverte archéologique des plus inopinées.

Une découverte sombre et humide.

D’aucuns ont pu lire dans la presse du pays voisin, et néanmoins ami, qu’il a été récemment découvert, dans les méandres du sous-sol du Sénat, un buste d’Hitler et un vieux drapeau orné de la croix gammée dans des états de conservations des plus remarquables. La mise à la question au carbone 14 n’a pas été nécessaire pour comprendre que ces deux éléments, à la portée archéologique des plus significatives, datent de la période noire de la France occupée, époque de l’histoire durant laquelle le régime nazi avait ses quartiers dans tout Paris, y compris jusque dans les alcôves les plus humides du Sénat.

Faire comme le voisin français.

C’est ainsi, que fort de cette information diffusée à l’ensemble du personnel par le très efficace service communication de la haute assemblée, un zélé collaborateur de notre Conseil National préféré a décidé de prendre sur ses temps de pause, notamment pendant les repas, afin d’inspecter de font en comble le sous-sol dudit Conseil, avec le vain espoir de parvenir à découvrir quelques menus trésors, au moins aussi important que ceux exhumés au cœur du Sénat français. Et après une longue semaine de fouilles minutieuse au sein des caves luxuriantes de la place de la Visitation, qu’elle ne fut pas sa stupeur, et sa grande surprise d’y trouver un buste, une photo et un drapeau !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Sécurité : pas d’arme à feu durant la prochaine fête foraine.

À qui appartiennent ces reliques ?

Nos sources contradictoires sont formelles : le dévoué fonctionnaire, dont le nom sera tu pour la postérité, aurait bel et bien déniché un buste, une photo, et un drapeau au sein des « catacombes » du Conseil National. Notre lanceur d’alerte reclus au cœur de cette institution séculaire nous a même précisé qu’il s’agirait d’un buste d’Omer Simpson, estampillé Leblon Delienne, d’une photo couleur en grand format de la femme de Columbo et d’une oriflamme du Club Mickey dédicacé par José Sacré. Là où le mystère s’épaissit, c’est qu’il n’y a nulle trace dans l’inventaire de ces objets en possession du chargé de mission des objets de collection du Conseil National.

À qui appartiennent donc ces antiques reliques ? Est-ce un ancien élu qui se serait oublié avant de partir après une élection perdue ? Ou même serait-il possible qu’un ancien président fût l’heureux possesseur de ces biens des plus rares ?

L’enquête continue…

A propos de Jartagnan 272 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.