Les réceptions de l’Ambassadeur sont réputées pour le bon gout du maitre de maison ?

Le 12 avril dernier, Christophe Steiner, ancien magnat du Conseil National, a remis ses lettres de créance au président Macron, officialisant son statut d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Monaco en France. Plusieurs réceptions ont été données, et notre stagiaire Ferrero Rocher s’est rendu sur place afin d’étudier de plus prés la qualité des buffets, et ainsi répondre à cette question qui taraude le chaland monégasque : les réceptions de l’Ambassadeur sont elles vraiment réputées pour leur bon gout ?

Infiltration et buffets

Prenant la place de l’émissaire du Wakanda, qui s’est mystérieusement fait porter pâle, notre stagiaire ainsi grimé s’est introduit à l’ambassade Monégasque totalement incognito. Se mêlant tour à tour aux tractations diplomatiques, qui allaient des performances ahurissantes du véhicule électrique des industries Stark acquis par le plénipotentiaire de Suisse, aux dernières révélations sur l’ultime saison de Game of Throne, notre prétendu correspondant Wakandien, au péril de sa vie, et de la santé des phalanges de sa main droite, réussit au bout d’une heure à se glisser jusqu’au buffet.

Poignées de main et magnificence.

Après s’être extasié de la magnificence des peintures et des ornements qui décorent la salle de réception, et serrer à nouveau une douzaine de poignées de main au risque de voir tomber plusieurs de ses doigts, notre stagiaire a pu se délecter du buffet gargantuesque qui était proposé ce soir-là par le maitre de maison. Évidemment, la capitale française étant bien trop au nord, point de barbajuans ou de pissaladière, mais une farandole de petits fours, et naturellement, en fin de cortège, la célèbre montagne de Ferrero Rocher, qui font la réputation de cette ambassade depuis plus de 20 ans.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Rybolovlev et l'ASM FC, clap de fin ?

Diplomatie et trône de fer.

Tandis que notre stagiaire se resservait pour la troisième fois de ces navettes au saumon fumé si ambroisien, un attroupement se forma non loin de lui. L’ambassadeur de Syldavie aurait maille à partir avec un diplomate dont notre envoyé sous couverture ne put distinguer l’identité. Il comprit cependant que cela tournait autour de révélations impromptues sur le dernier épisode de Game of Throne, qu’un diplomate aurait la langue un peu trop pendue, et qu’un autre n’avait pas encore vu le programme en question. Heureusement, la sécurité veillait au grain, et tout rentra dans l’ordre au plus vite.

Le bon gout du maitre de maison

Un peu plus tard, Choucroutgarnix, diplomate d’un petit village qui résiste encore et toujours à l’envahisseur, vint éclaircir notre lanterne : «Il n’y a pas de bonnes agapes sans une bigorne, nous explique-t-il. Et puis vous saviez vous que le roi de la nuit n’était autre que la réincarnation de Ned Stark ?» Sans trouver de réponse à cette question, notre stagiaire quitta les lieux avec le sentiment du devoir accompli. Oui, les réceptions de l’Ambassadeur sont réputées pour le bon gout du maitre de maison, et nul doute que ce dernier, en homme de gout lui aussi, saura perpétré les bonnes pratiques d’accueil et de traditions monégasques. Avec peut-être un peu plus de barbajuans au buffet néanmoins…

A propos de Jartagnan 252 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.