Le sport, c’est le mal !

En ce début d’année, nombreux sont nos lecteurs à avoir pris la bonne résolution de se mettre au sport. Abondants sont les témoignages de gens à s’être précipité pour s’inscrire à l’Hercules Fitness club sur le port, afin de soulever de la fonte et perdre le trop-plein accumulé. Et inexhaustibles sont les « spécialistes » à dire que le sport, c’est excellent pour la santé ! Malheureusement, à la Gachette, nous avons une vérité à vous avouer : de la direction à nos stagiaires, nous détestons le sport à Monaco.

Le sport, c’est bien ?

S’il y a une véridicité que l’on ne peut nier, c’est que la place du sport en Principauté de Monaco est primordiale. Les manifestations y sont légion, avec des évènements à la portée internationale indéniable participant au développement de la renommée et du savoir-faire monégasque sur l’ensemble de la planète. C’est ainsi que chacun se doit de s’adonner à la pratique d’une activité sportive dès son enfance afin de perpétuer cette pratique séculaire et façonner les futurs champions de demain, qui à l’instar de Charles Leclerc, charrieront au firmament le drapeau rouge et blanc. Pourtant, fort de ces faits indisputables, il y a une vérité qui ne trompe pas : à la Gâchette de Monaco, on déteste le sport.

Honnis soit qui transpire.

Si parfois, voire même souvent, nous vous relatons les péripéties de la Roca Team, c’est surtout afin de travailler au corps les organisateurs pour obtenir le précieux sésame pour aller se sustenter à la mi-temps. Car le buffet, c’est notre raison d’être. Les petits plats servis lors des réunions électorales, mais aussi les agapes de maitre Vadim, le combo socs-pissaladière au marché, et même les spécialités locales proposées à la salle Gaston Medecin permettent de nous faire pousser le ventre, organe fortement atrophié chez les sportifs, et pourtant, toutes les plus grandes autorités de la terre s’accordent à dire que c’est là où niche notre second cerveau.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  No Finish Line : un alunissage pas sans conséquence

Le sport, point trop n’en faut…

Ainsi, pas exemple, vous ne lirez jamais d’articles sur le tennis sur la Gâchette. Et pourtant, le tennis est un sport qui a tout sa place en Principauté. Nous avons essayé d’envoyer notre stagiaire au Master de Monte — Carlo. Mais, après avoir erré sans trouver le moindre buffet, le seul pamphlet qui nous a été ramené par fut relatif au bruit des balles contre la raquette et à même le sol maculé de poussière ocre. Un article imagé sur le Ploc-Ploc-Ploc-Ploc entendu toute la journée comme si, dixit notre pigiste, on enlevait des tampax à un régiment de pucelles. Est-ce donc cela, que l’information attendue par nos lecteurs ? Nous craignons que non. Ainsi, des entrefilets sur le sport, point trop n’en faut.

Élever les consciences, avec ou sans kilt.

Point d’articles non plus sur le parapente, activité estivale en principauté, puisque nombreux sont les aficionados à s’élancer depuis les hauteurs de la Turbie, pour survoler le territoire monégasque avant d’atterrir sur une plage roquebrunoise pour les plis habiles, en haut de la Tour Odéon pour les autres. Ce sport nous donne une extraordinaire impression de liberté puisque d’en haut, nous pouvons voir tout ce qu’il y a en bas. Et sur laquelle notre stagiaire se penchera dès lors que l’on pourra voltiger en en kilt, puisque la position de la Principauté au niveau de la mer nous permettra alors de contempler avec délices les adeptes de ce sport, juste en levant les yeux. Idem pour le golf, ou le billard, où notre esprit libineux ne s’aventurera pas à raconter des histoires de baballes et de troutrous.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le plan « circulation » du gouvernement enfin dévoilé !

A la gâchette, nous sommes tous un peu gros, et pas très musclés. Nous faisons en moyenne 84 kilos avec nos vêtements. Nus, nous ne savons pas puisque lorsque nous avons essayé, le pharmacien nous a conseillé de nous rhabiller.

A propos de La Gâchette de Monaco 33 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

1 Trackback / Pingback

  1. Ces sports exotiques à la mode en Principauté – La Gâchette de Monaco

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.