Un futur Maire à mi-temps pour Monaco ?

Alors que les élections municipales s’approchent doucement, mais surement, nos sources contradictoires nous ont signifié que le collectif Monégasque « Secondo Monaco » serait prêt à entrer dans l’arène, et au même titre qu’ils l’avaient fait pour l’an dernier pour les élections du Conseil National, devrait se présenter avec un programme original, et une liste ciselée aux petits oignons. Mais alors que leur première tentative avorta faute d’avoir une tête d’affiche suffisamment charismatique, le groupuscule principautaire se portera candidat armé jusqu’aux dents avec un ponte de la politique en guise de figure de proue : l’ancien premier ministre français, Manuel Valls.

Manuel Valls prochain Maire de Monaco ?

Selon nos « lanceurs d’alerte », nous avons appris que Manuel Valls serait venu en Principauté la semaine passée, et aurait été aperçu sur le Rocher, non loin de la poste. Un contact bien introduit au cœur du marché de la Condamine nous a fait savoir que certains ancêtres de l’ex-parlementaire français auraient lutté aux côtés des Grimaldi contre les gibelins, au début du treizième siècle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Secondo Monaco : le grand débat sur le revenu universel fait rage

À moins que ce soit, comme nous l’a murmuré notre « lanceur d’alertes », le descendant d’une branche cachée d’une vieille famille ayant pignon sur rue au pied du Rocher ? Quoi qu’il en soit, nos sources contradictoires sont formelles : Manuel Valls serait venu en Principauté récupérer son précieux passeport monégasque, afin de se présenter aux prochaines élections municipales à Monaco sous l’égide du groupe Secondo Monaco !

Un Maire Monégasque à Barcelone ? 

Une question demeure cependant en suspens : pourquoi est-ce qu’un ancien premier ministre français, candidat à la Mairie de Barcelone, s’intéresserait-il au plus haut strapontin communal monégasque ? D’autant plus que la concurrence est extrêmement ardue, le Maire en place depuis 15 ans fait un travail remarquable et remarqué de tous en Principauté.

Il se murmurerait dans l’entourage de Secondo Monaco que Manuel Valls utiliserait Monaco pour en devenir le Maire en mars prochain, pour ensuite être érigé en tant que Maire de Barcelone 2 mois après, comme le code électoral espagnol le permet. Nous aurions donc la situation ubuesque que d’avoir un Maire monégasque pour Barcelone ! Et le premier Maire à mi-temps de l’histoire !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Juin 2018 - Un mois en Principauté

Nos sources contradictoires vont même plus loin : si le recrutement de Thierry Henry ne portait pas ses fruits rapidement, la vente de l’AS Monaco FC ne ferait plus aucun doute, et le stade Louis II serait alors enclin à accueillir de nombreuses corridas, afin de mettre sur la même longueur d’onde la capitale catalane et la Principauté, dans un axe vertueux qui unirait les deux pôles les plus attractifs de la Méditerranée.

Une réflexion sur “Un futur Maire à mi-temps pour Monaco ?

  1. ubuesque surtout sur la personnalité du personnage qui se vend au plus offrant, j’espère que c’est une blague, para no decir una verguenza da verdad

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.