Après le succès de la place du Casino, le gouvernement souhaite aller encore plus loin !

L’histoire n’aura échappé à personne, ni aux autochtones, ni aux touristes : le gouvernement a lancé au cœur de l’été un test grandeur nature, avec la piétonnisation partielle de la place du Casino. Si nombreuses fussent les voix à s’être insurgées contre ce procédé allant à l’encontre de toute logique circulatoire et humaine, il n’en reste pas moins que le dispositif est toujours en place, et que les hautes instances de la Principauté ont en tête un stratagème encore plus ambitieux.

Protéger l’espèce humaine.

Comme nous en parlions dans notre précédent article, l’espèce humaine serait d’ores et déjà menacée par le réchauffement climatique. Aux grands maux, les grands remèdes, et à l’instar de la 5G où Monaco se veut précurseur en la matière, la Principauté va lancer un grand projet « zéro carbone » pour la décennie 2020-2030.

Selon nos sources contradictoires, la piétonnisation de la place du Casino ne serait qu’un ersatz de ce que va devenir le territoire monégasque dans 10 ans : une ville sans voiture ! « Nous ne sommes pas dans une logique de confort, mais dans la protection de l’espèce humaine », nous a lâché un des responsables du programme, pour justifier ce choix.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’œuf trouvé lors de la chasse aux œufs était bien un œuf de dinosaure !

Piétonnisation de l’ensemble de la Principauté.

Cependant, ce projet ne va pas se faire du jour au lendemain, et il va sans dire que nombreuses vont être les voix à s’élever contre cette pochade, tant elle part à l’encontre des us et des habitudes de la population locale, qui prend son bolide pour se rendre à Carrefour depuis l’immeuble des Eucalyptus à Fontvieille.

« Cela répond parfaitement au souhait écologique amorcé par le souverain » nous a laissé entendre un des « bras armés » de ce plan pharaonique. À ce titre, conscient des dangers environnementaux causés par la production des batteries, le gouvernement ne mettra pas non plus en place des véhicules électriques type char de golf.

Des idées pleins les bottes !

« Aucune voiture » ne signifient cependant pas « aucun transport ». Les hauts responsables auraient « des idées plein les bottes » pour minimiser l’impact de cette décision draconienne sur les Monégasques et les résidents dans les déplacements de leur vie de tous les jours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ils auraient aussi mérité de gagner...

Ainsi, un post-it déniché au fond d’une poubelle d’un des logisticiens stipule que les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes à mobilité réduite auront deux solutions : soit le nouveau tramway qui entrera en service dès que la CAM aura fini de faire grève. Soit un nouveau système de calèches municipales 100 % écolo.

La solution à tous les problèmes

Une transformation des habitudes signifie aussi une transformation des infrastructures. Quid des parkings si jamais il n’y a plus de voitures ? Sur ce point, la majorité Primo devrait se lancer dans la bataille, tant l’aubaine est trop bonne pour faire avancer leur programme et se servir de cette solution pour résoudre tous leurs problèmes.

En effet, les nombreux parkings n’ayant plus aucun usage, ils seront tous recyclés : la plupart serviront d’écuries pour le millier de palefrois mis à dispositions des résidents. Les restants, notamment les aires de stationnement aérien type le parking de la place des Moulins, seront transformé en appartements domaniaux, avec des 4 et des 5 pièces haut de gamme !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Il neige !

Moins de pollutions, plus aucun bouchon, plus de logements, une qualité de vie accrue, et un doux fumet de crottin de cheval dans les rues : nul doute que la piétonnisation des rues de la Principauté, passé le cap des réactions violentes résultant du changement d’habitude, ne fera que des heureux à Monaco.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.