AS Monaco FC : vers un groupe de supportrices Ultra ?

MONACO – Comme chaque année depuis son officialisation par l’ONU en 1977, le 8 mars est célébrée la journée internationale des droits de la Femme. Créée dans le but de revendiquer l’égalité des sexes, et pour faire le point sur les avancées en la matière, cette journée donne lieu à moult manifestations bien souvent très colorées, parfois même dénudées. Afin de respecter cette symbolique, la Gâchette s’est tournée avec un groupe de femme qui monte en principauté, ces supportrices Ultra de l’AS Monaco FC qui veulent enfin être reconnues en tant que tel.

La méconnaissance telle une force

Nous avons croisé plusieurs d’entre elles après le match contre Nantes. Si elles ont accepté de nous rencontrer, pas question de dévoiler leur identité, ni même de prendre la moindre photo. « Personne ne nous connaît, et pour l’instant ça nous va bien », argumente celle qui semble être la leader de la meute. « Ça nous évite les embrouilles classiques des groupes Ultra, et on n’est pas discriminé à l’entrée des stades adverses » tance une autre supportrice avec un maillot Abdennour.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Monaco, future ville (très) intelligente ?

Une originalité assumée

Elles se revendiquent ouvertement « Ultra », pour la raison principale qu’il y avait au moins une d’entre elles à chacun des matchs de l’AS Monaco cette saison « Même en Turquie nous avions une représentante » assume la leader, le torse bien bombé. Mais pourtant, loin d’elle l’idée de créer le moindre kop pour animer un pan de tribune au Stade Louis II. « Nous sommes disséminées un peu partout dans les gradins, et en aucun cas nous ne souhaitons nous apparenter à tel ou tel groupe de supporter », nous explique la plus âgée. « Nous ne voulons pas faire de jaloux » renchéri celle avec le maillot d’Abdennour « de toute façon, sortir un gros engin, et l’agiter jusqu’à ce que ça fume, c’est bon pour les hommes… »

Vers un coup d’éclat en cas de titre ?

Cependant, elles sont conscientes que leur présence est de plus en plus remarquée. « Aux rassemblements, ou même au salon VIP après le match, des gens nous accostent, et nous parlent du groupe. Du coup, on se sent un peu responsable du truc ».
Et c’est ainsi qu’elles nous ont avoué avoir l’idée d’un tifo bien à elle si jamais l’AS Monaco est champion de France en fin de saison. « Si on est assuré du titre avant le dernier match à domicile, pour sûr on va organiser quelque chose. Nous allons nous rassembler dans un coin de tribune, type la Munegu Family, pour accueillir les joueurs avec un tifo seins nus. Ça sera presque l’été, ça va être chouette. Et puis, ça aura plus de gueule que les rouleaux de PQ lancés depuis le haut du Pesage... »
Sans aucun doute…

Une réflexion sur “AS Monaco FC : vers un groupe de supportrices Ultra ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.