Les plaques personnalisées prévues pour 2017 ?

MONACO – Ce n’est pas vraiment une info : le parc automobile en Principauté est en constante augmentation. Avec le développement exponentiel des Twizy, ces micro-voitures électriques qui semblent dessinées pour évoluer dans les rues monégasques, le nombre de véhicules n’a jamais été aussi élevé. Outre les problèmes inhérents à la circulation se pose un souci d’ordre plus administratif : la numérotation des plaques d’immatriculation va très vite devenir insuffisante…

Le temps manque

C’est mathématique : avec seulement 4 caractères, le nombre de possibilités est large, certes, mais loin d’être illimité. Et selon certains spécialistes de la circulation, la quantité de combinaisons restantes s’amenuise comme neige au soleil, et la sonnette d’alarme a récemment été tirée au sein du gouvernement.
Les solutions ne sont pas légion, et le temps vient à manquer. L’idée de rajouter un cinquième caractère a fait un bout de chemin, mais obligerait l’État à changer l’ensemble des plaques en circulation. Le coût de la manœuvre ne nous a pas été communiqué, mais un responsable en sous-marin nous a validé l’infaisabilité de l’opération : « on pourrait construire un second stade Louis II avec tout cet argent… »

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La tenue de sport dans les écoles : vers une nouvelle polémique ?

Une réponse à double tranchant

Il reste cependant une autre solution, à savoir garder les plaques actuelles, et changer uniquement les futures selon le modèle américain, qui a largement fait ses preuves, avec des immatriculations personnalisées. « Couts moindres » et surtout « une infinité de possibilités » sont les arguments avancés pour résoudre cet épineux problème.
Malheureusement, certains décisionnaires redoutent l’utilisation alambiquée que pourraient en faire les autochtones, avec des plaques telles que « IOVE », « ZIZI06 », « EA5Y 5EX », voire même des détournements publicitaires comme « G00GLE ».
La question sera certainement mise aux voix  lors des débats sur le budget primitif, et nous saurons rapidement si la Twizy de la rédaction pourra arborer une plaque « G4che77e ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.