Le bidet, un problème monégasque ?

Alors que le mois dernier nous annoncions la création d’une association de réhabilitation du caddie, nous avons été alertés par l’effet boule de neige d’une telle prise de position écolo-matérialiste. Ainsi, une fondation est à l’étude pour mener de front un autre problème sociétal propre aux us et coutumes en Principauté : l’abandon des bidets dans les caves des appartements domaniaux.

Un lâche abandon logistique. 

Chaque logement est livré avec du matériel prérequis : un ou plusieurs w.c. en état de marche, quelques éléments de robinetterie et un bidet. Si ce dernier ustensile de nettoyage avait son utilité à l’époque de nos grands-parents, il est évident que de nos jours, mis à part certaines familles avec des enfants en bas âge, cette vasque n’offre aux locataires qu’un problème logistique. Il ne sert à rien, prend la place qui pourrait être alloué à une machine moderne, et en plus, sa dépose demande les compétences d’un plombier dont le coût n’est jamais gratuit. Mais à ce titre, la loi est très claire : quand un locataire déménage, il doit rendre l’appartement dans l’état auquel il l’a trouvé.

Des questions sans réponse.

Le problème principal concerne donc ces bidets qu’il faut remettre en place. Et c’est là qu’intervient la Fondation de Sauvegarde du Bidet, association nouvellement créée, chargée d’alerter l’opinion quant au devenir de ces ancestrales cuvettes. Selon le futur secrétaire de cette organisation « une fois le locataire dans ses murs, le bidet n’a plus que deux alternatives : soit il est séquestré de façon inhumaine au fond d’une cave sombre, soit il termine dans une décharge. » Ainsi, une question fondamentale se pose : « Que faire pour que le bidet reste dans son habitat naturel, à savoir entre les toilettes et la baignoire ? »
D’autres points ont aussi été soulevés par la FSB : que vont devenir les 17 bidets situés dans les diverses salles d’eau de l’immense loft du dernier étage de la Tour Odéon ? Est-ce que les hauts dignitaires monégasques seront obligés de se rendre à Leroy Merlin pour racheter ce dispensable accessoire de salle de bain ?
D’autres questions viendront certainement étoffer l’argumentaire des défenseurs de ces nobles cuvettes en céramique.

Publicités

2 réflexions sur “Le bidet, un problème monégasque ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s