Le Cancer : “Cette Team Orange me file la trouille”

MONACO – Hier soir s’est déroulée, dans le cadre high-tech et huppé du Lycée Technique Hôtelier de Monaco une conférence organisée par la Fondation Flavien à propos des cancers pédiatriques. Tout le gratin scientifique régional était là et nombreux furent ceux qui ont tenu à assister à cette manifestation unique en son genre. Notre stagiaire interviewer était évidement de la partie, et alors que la soirée touchait à sa fin, il a aperçu, dans un coin de la salle, un visiteur inopiné, mais dont la présence n’est pas non plus étonnante : le Cancer en personne est venu superviser l’événement. Démasqué par notre journaliste malgré son duffle-coat, ses lunettes de soleil et sa fausse barbe en pointe, il a accepté de répondre à quelques questions sous couvert de l’anonymat.

Attentif à toutes ces actions

Le Cancer ouvre sans détour sur les hôtes de la soirée, avec même une pointe d’admiration. « La Fondation Flavien ? Bien sûr que je la connais. Monaco est un petit pays, mais les gens ont un grand cœur, et les moyens de réaliser leurs projets. Je suis attentif à toutes leurs actions, et si je trouve le déguisement adéquat, pour sûr que je participerai au Trott n’roll début octobre ».
Quand on lui parle des dernières avancées de l’association monégasque, le Cancer redevient néanmoins plus sérieux. « Évidemment que cette Team orange me file la trouille. D’autant plus qu’ils s’attaquent à la branche la plus sordide de mon activité, la pédiatrie. Jusque là, j’étais peinard, les familles souffraient atrocement, et personne ne se souciait vraiment de cette partie méconnue de mon entreprise. Mais depuis que le petit Jedi (Flavien, le fils du président de la fondation) s’est uni avec la Force, tout a changé, et je cours de plus en plus de risques de ce côté-là ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Caddies en liberté : des menaces de prolifération inquiétantes

Ne pas se tourner les pouces

Nous revenons ensuite ensemble rapidement sur toutes les manifestations prévues pour le premier semestre par la Team Orange, sur tous les ponts avec en plus de cette conférence au sommet, une première dans l’histoire de la Principauté, un apéro-concert-boites-à-dons le 3 juin Place d’armes, ainsi qu’un tournoi de football début juillet. Cette dernière manifestation mêlant l’utile à l’agréable, faire jouer les enfants, et récolter des fonds.
Le Cancer émet alors quelques grognements. « Et vous croyez quoi ? Que je me tourne les pouces face à cela ? Je suis au courant de tout ça… J’ai moi-même organisé un teknival des maladies mortelles. Malheureusement seuls le Lupus, qui entre nous n’a jamais grand-chose à faire, et la Gastro ont fini par venir. Et encore, on a laissé rentrer ce dernier uniquement par dérogation. Il n’y a pas de solidarité chez les virus, c’est lamentable. »
Bougon, le Cancer tourna les talons et s’éloigna dans la nuit de la Principauté, conscient que face à tant d’investissement et d’abnégation, il ne pourra pas tenir bien longtemps…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.