5 alternatives pour que le débat ait finalement lieu !

Alors que la campagne 2023 touche à son but, force est de constater que, sauf surprise faramineuse sortie tout droit d’un improbable choipeau magique, la campagne aura été aussi passionnante qu’une traversée du Mordor en vélib. Pas de buffet, pas de réunions contradictoires, pas de programme (à l’heure où nous écrivons ces lignes, aucune des deux listes n’a publié quoi que ce soit), et depuis hier, nous savons qu’il n’y aura même pas de débat télévisé. En 2023, tout était réuni pour écrire l’histoire. Mais tout n’est pas perdu, car la Gâchette est là, et l’ensemble de nos stagiaires se sont réunis afin de proposer un plan en 5 points afin que le débat ait finalement lieu.

  1. Lancer un grand concours Top-chef avec 3 candidats de chaque liste, qui seront départagés selon des critères très simples : la meilleure pissaladière, le meilleur barbagians, et pour le grand final, le meilleur stockfisch. Le tout dans l’idée de noter la liste la plus à même de valoriser le thème des spécificités monégasques.
  2. Organiser un grand « les reines du shopping » au centre commercial du Métropole, avec un candidat de chaque liste sous le regard avisé d’un expert mandaté par le gouvernement. Et ce afin que le Nim et l’Union puissent éprouver toutes les idées de leur programme sur l’attractivité de la Principauté pendant deux heures avec 200 € en poche. 
  3. Privatiser le circuit de Formule 1 le temps d’une journée afin d’organiser pour une grande course de trottinettes électriques dans laquelle s’affronteront six à huit pilotes de chaque liste, histoire de montrer quel mouvement est le mieux placé pour promouvoir les modes de déplacement à faible émission de GES.
  4. Plusieurs membres de chaque liste seront enfermés sur le chantier de l’extension en mer pendant 5 jours, sans nourriture, ni aide, ni assistance. Ce Koh Lanta made in Monaco placera les candidats sous le joug du grand point noir de la qualité de vie : la multiplication des chantiers. Et le vainqueur montrera de la sorte son immense maitrise du sujet en la matière.
  5. Mettre en place une grande émission « Motus » sur Monaco Info, où deux candidats de chaque liste devront découvrir des noms de Pokémon, de super héros Marvel, ou de basketteurs de la Roca Team afin de voir quelle est la liste la plus à même de comprendre et de représenter la jeunesse monégasque.


Catégories :Politique

Tags:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :