L’exemplarité politique monégasque : une épine dans le pied du développement de la Principauté ?

Un hémicycle et des élus exemplaires : la politique à Monaco n’est-elle pas suspecte ?

Aucune accusation d’agression sexuelle, aucun détournement de fonds, aucune dissimulation d’un patrimoine honteusement exorbitant, les élus monégasques, et ce depuis fort longtemps, font preuve d’une exemplarité au-dessus de tout soupçon. Pire, ils sont même allés jusqu’à clamer « l’union nationale », la majorité et l’opposition marchant main dans la main sur la plupart des sujets. Ce qui est un vrai problème, les différentes familles politiques de par le monde voient d’un très mauvais œil cette exemplarité à la monégasque, et pointent du doigt une politique qui sans affaire sordide ou judiciaire, n’en serait pas vraiment une, agissant de fait comme un frein au développement de la Principauté à l’international.

« Un politicien n’a pas réussi sa carrière s’il n’a pas fait un tour par la case prison », nous explique cet élu français du département voisin. « On a cherché, et loin en plus, et le dernier fait politique délictuel qu’on a retrouvé à Monaco remonte au 10 décembre 2012, quand des assiettes et du vin ont valdingué à la cantine… Tout cela est extrêmement suspect, et préoccupe fortement les plus hautes sphères décisionnaires mondiales… » Dès lors, les Monégasques s’interrogent, et une Task Force de l’ombre s’est déjà réunie pour tenter de remédier au problème. Faudra-t-il agrandir l’hémicycle afin d’augmenter le pourcentage de chance qu’une brebis galeuse vienne crédibiliser la politique monégasque ? Un scandale façon Illuminatis viendra-t-il secouer la campagne dès octobre prochain ? Ou une main aux fesses en plein discours de politique générale ?
Affaire à suivre…



Catégories :Non classé

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :