Le nouveau restaurant rue Grimaldi arrivera-t-il cette fois-ci à ouvrir avant de mettre la clé sous la porte ? 

L’émotion est palpable rue Grimaldi, alors que les travaux ont repris au désormais ancien « Carlito ».

« Promis, cette fois-ci, le restaurant ne fermera pas avant d’ouvrir ! » C’est par ces mots simples et directs que le promoteur du projet a expliqué à notre stagiaire les tenants et les aboutissants des travaux qui ont lieu en ce moment au 11 rue Grimaldi. Cet emplacement prisé en haut d’une des plus célèbres artères de la Principauté est pourtant en friche depuis de trop nombreuses années. La promesse d’une vraie pizzeria avait pourtant mis l’eau à la bouche des résidents du quartier, malheureusement, de sombres histoires n’ont pas pu voir le projet aboutir, avant de rebondir dernièrement. 

Nos sources contradictoires nous ont cependant alertés sur le fait que cette affaire va bien au-delà d’un simple problème de business plan et de ressources financières. En effet, selon les informations glanées par notre stagiaire-enquêteur, il semblerait que le lobby des VIP (Vera Italianna Pizza) soit derrière cette fermeture-ouverture. C’est ce que nous confirmera à demi-mot son représentant, M. Lino Topo : « Rendez-vous compte, le terroriste du Carlito voulait revisiter la pizza chèvre-miel, en y mettant du gorgonzola ! Pire, il voulait remettre au gout du jour la pizza à l’ananas ! Moi vivant, personne en Principauté ne préparera une telle infamie culinaire ! » Il apparait donc que pour survivre rue Grimaldi, un grand respect des traditions est aussi important qu’un cash flow conséquent.



Catégories :Non classé

Tags:, , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :