La SBM se met en quatorzaine !

Le Cipriani cher à Flavio Briatore, puis le SASS café, cher à toutes les bourses : les plus célèbres établissements monégasques ont été placés en quarantaine suite à la découverte de cas de COVID-19 au sein du personnel des restaurants susmentionnés. Mesures sanitaires strictes, et nécessaires, mais qui soulèvent un point névralgique incontournable : comment relancer l’économie si les phares de la nuit monégasque doivent être régulièrement mis sous cloche ? Il semblerait que la SBM ait trouvé la solution.

Faire de la quatorzaine un mode de vie au quotidien.

« Si tu ne vas pas à la quatorzaine, la quatorzaine viendra à toi. » Voici ce que pourrait être la nouvelle opération de communication lancée par les grands pontes de la SBM pour remettre à flot la machine économique. L’idée assez inopinée qui devrait être mise en route dans les prochains jours sur la place du Casino, propose que, au lieu de fermer les établissements, et renvoyer les clients se morfondre chez eux, ou pire aller dépenser leurs sous chez les concurrents encore ouverts, de fermer les établissements, mais avec les clients à l’intérieur, afin qu’ils puissent continuer à consommer. Ainsi, toute personne qui se présentera à l’entrée du Casino, ou du Café de Paris, s’engagera désormais à suivre un protocole strict, équivaudra à rester 14 jours dans une bulle sanitaire au cœur des salons huppés des établissements de jeux monégasques.

Une bulle de luxe et d’or

A l’intérieur de cette bulle estampillée SBM, le client devra adopter les gestes barrière idoine, en restant au minimum une heure devant chaque table et chaque machine. Le paiement par carte bleu « sans contact » devient désormais la norme, le plafond étant exceptionnellement, et ce pour tous les terminaux dévolues à la SBM, monté à 5000 € par paiement, et par quart d’heure. Une logistique sertie de luxe et d’or sera mise en place pour l’ensemble des clients confinés. Des test PCR (Poker, Craps, Roulette) seront effectués tous les jours. Et c’est uniquement si aucun symptômes d’accoutumance, de fièvre, et de perte de gout du jeu et du risque n’est décelé au bout de 14 jours que les joueurs présents au bout de 14 jours seront autorisés à retrouver une vie normale.

A propos de La Gâchette de Monaco 131 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.