Le port du masque, du brumisateur et d’une ombrelle obligatoire dès aujourd’hui en Principauté

Alors que l’heure est à la canicule et à l’augmentation significative de cas de COVID 19 en Principauté, et l’ensemble du pays français voisin, le gouvernement monégasque s’est réuni très longuement lors des jours précédents, afin de convenir des contours d’une nouvelle série de mesures drastiques pour préserver la population du Rocher des fléaux actuels envoyés par mère Nature. Et alors que ces mesures seront détaillées plus avant dans le prochain opus du Journal officiel de Monaco, notre stagiaire fureteur, qui a grandement amélioré son quotidien intellectuel d’huitre avariée, a réussi à se procurer le texte en avant-première.

Le port du masque est désormais obligatoire n’importe où, n’importe quand

Pas de quartier pour la lutte contre le virus chinois ! Le port du masque en permanence devient la règle. 24 h sur 24, au bureau, en voiture, sous la douche, à la plage, dans la rue et même pendant le coït, les monégasques n’auront pas le droit d’ôter leur protection de tissus pendant une durée de 5 ans, renouvelable une fois… La société Bettina serait d’ores et déjà à pied d’œuvre afin d’élaborer, pour fournir en urgence, des masques qui se fixeront aux oreilles avec le même système que le bracelet électronique utilisé par la justice française. Un trou sera fait dans le tragus de chaque résident par lequel un système de fermoir électrique sera installé, une décharge de 160 000 volts pouvant être délivrée en cas de tentative de retrait. Il semblerait néanmoins que le Conseil National ne soit pas franchement d’accord avec ce dernier point. Dans un communiqué Facebook, Jean-Louis Grinda à indiqué que 140 000 volts serait largement suffisant, avant que sur Twitter, Primo ne descendent à 139 000 volts.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La 5 G pour les nuls — Tome 2 : le problème des ondes

Le port du brumisateur portable est désormais obligatoirement obligatoire

Mais le Covid 19 n’est pas la seule source d’inquiétude et de mortalité au pied du Rocher. En effet, la canicule est un mal qui touche chaque année nombre de nos ainés, peu habitués à respecter les gestes barrières obligatoires en cas de fortes chaleurs : fraicheur continue et humidification abondante. Ainsi, pour éviter nombre de cas de déshydratation qui pourraient subvenir dans les prochains jours, chaque monégasque est donc désormais dans l’obligation de transporter avec lui, par le truchement d’un simple caddie ou d’un ancestral rabat à roulettes, un brumisateur hautement réfrigéré, dont la puissance des jets permet permet une température maximum de 23 degrés entoure toute personne désirant se promener dans les rues de la Principauté. Nos sources contradictoires nous ont fait savoir que Huawei, le grand partenaire de Monaco Telecom, se serait d’ores et déjà positionné sur ce marché. Certains élus municipaux ont déjà expliqué que cela n’avait rien à voir avec une nouvelle avancée de l’Empire du Milieu en terres principautaires.

Ombrelles et coca-cola obligatoire !

Enfin, en complément des précédentes mesures, le gouvernement souhaite rapidement légiférer afin d’imposer, partout et en tout temps, le port de l’ombrelle. Les détails techniques du dit diffuseur d’ombre portable ne nous ont pas encore été communiqués, mais il semblerait qu’un simple parapluie Louis Vuitton pourrait très largement faire l’affaire. Cette mesure sera accompagnée d’un contrôle drastique du niveau hydrique de chacun des habitants, voire même de l’ensemble des travailleurs pendulaires. Cette mesure obligera, de facto, toute personne présente sur le territoire monégasque à boire, chaque heure, un litre de Coca-Cola frais et évidemment sans sucre. Certains y seront sans nul doute la main mise de Donald Trump sur un pan de notre économie nationale, mais les principaux responsables économiques et touristiques du pays nous ont assuré que non.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le groupe Accor rachèterai la Tour Odéon

L’onglet idoine sera d’ailleurs rajouté dès que possible à l’application Urban Report, afin que les riverains puissent dénoncer, photo à l’appui, les contrevenants qui outrepasserait ces nouvelles règles. La gâchette que cela permettra de maintenir à Monaco une qualité de vie optimale, saine et sereine afin d’envisager la période à venir avec le calme et la décontraction inhérente à cette douce période de vacances scolaires.

A propos de La Gâchette de Monaco 131 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.