La procession de Pâques s’est déroulée malgré le COVID-19

La procession de Pâques, ou procession du Christ-Mort, est une coutume séculaire en Principauté. Organisé par l’Archiconfrérie de la miséricorde, cet évènement qui arpente les ruelles du Rocher depuis la place de la Mairie jusqu’à la Cathédrale rassemble généralement de très nombreux fidèles. Malheureusement, cette année, ce rendez-vous incontournable du calendrier monégasque a dû être annulé en sa forme traditionnelle, à cause des mesures de précautions prises pour lutter contre le COVID-19.

Quand communier rime avec modernité

Monaco est le seul pays, hormis le Vatican évidemment, dont la religion d’État est le catholicisme. De ce fait, la Principauté peut se targuer d’une concentration importante de fidèles, tous étant de grande qualité. Pour preuve, le diocèse, dès le confinement prononcé, n’a eu de cesse que de garder le contact, et de tisser des liens entre ses adeptes, notamment grâce à une présence fournie sur les réseaux sociaux. Messes sur YouTube, livrets numériques pour suivre les moments liturgiques, comptes Twitter et Instagram fort actifs. L’évêché Monégasque est d’une grande modernité. Et c’est donc sans étonnement que nous avons appris qu’une solution avait été trouvée pour remplacer la procession du Christ tout en respectant les règles de la quarantaine.

Quand tradition rime avec adaptation

C’est d’ailleurs en message privé sur Twitter que nous avons pris contact avec un des responsables de cette solution aussi innovante qu’originale : « Nous avons lu et relu les préconisations du Gouvernement à propos du COVID-19. Aucune ne laissait place à un rassemblement dans le cadre d’une procession œcuménique. La seule possibilité était que nous puissions nous insérer dans un des alibis énumérés. » La suite est extrêmement logique. L’âge avancé d’une majorité de fidèles excluant un footing dans les rues du rocher, il a ainsi été décidé d’organiser ladite procession dans un endroit déjà équipé pour que des gens en file indienne déambulent lentement vers la terre promise selon un circuit sécure et préétabli : le centre Commercial Carrefour de Fontvieille.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Radio Gâchette - Confinement, semaine 2

Quand bénédiction rime avec changement de rayon.

La procession a donc eu lieu ce soir au cœur du centre commercial de Fontvieille. Démarrant devant l’enseigne de vêtement pour homme Jules, elle fit le tour de l’ensemble de la galerie, selon le même chemin emprunté par les clients au cours de la journée. Une fois dans le magasin, les processionnaires ont bifurqué sur la gauche, jusqu’au fond du magasin, où se tient la bénédiction des eaux, entre les packs Cristaline et San Pelegrino. Ensuite, la procession se dirige vers le rayon papier toilette, pour une nouvelle station liturgique, avant de se terminer au niveau des surgelés, dans une ambiance froide de rigueur. Certes en dehors des conventions préétablies et des canons œcuméniques en vigueur, cette procession hors norme a eu le mérite de montrer qu’avec de la volonté et de la créativité, la foi peut renverser des montagnes.

A propos de La Gâchette de Monaco 131 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.