COVID19 : quand les philosophes s’épanchent !

Le confinement, ce n’est pas un jeu. C’est pourtant ce que semblent penser une vaste partie des monégasques et résidents qui sous couvert de la fameuse « balade pour s’aérer » autorisée par le gouvernement, se mettent en danger en collaboration avec le virus, augmentant le risque de contamination à leurs proches, et au reste de la population. Mais pourquoi donc ? Comme le BAC approche, notre stagiaire, grâce à la puissance des réseaux sociaux de Skype et de WhatsApp, a posé cette question simple à moult grands penseurs de ce monde, de Platon à Nabila, en passant par Jean-Claude Van Damme ou Beaumarchais, tous ont réfléchi à ce sujet primordial : Pourquoi vouloir sortir de chez soi quand on sait le risque que l’on fait courir à soi-même, et aux autres ?

Platon : Pour son bien, car c’est de l’autre côté de la porte d’entrée qu’est le vrai !

Martin Luther King : J’ai fait un rêve, où les portes seraient libres de confiner les gens sans avoir à justifier leurs actes !

Galilée : Et pourtant, ils avaient Netflix…

Karl Marx : Car cette porte d’entrée est le fruit de la dictature du capitalisme et qu’il se rebelle pour donner les moyens de production au prolétariat !

Sigmund Freud : Le fait que vous n’êtes pas capable de rester confiné démontre votre fort sentiment d’insécurité sexuelle patente.

Lavoisier : Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se passe sur le canapé !

Beaumarchais : Sans la liberté de sortir, il n’est point de canapé flatteur

Descartes : Je reste, donc je suis !

Pascal : Parce que le cœur avait des raisons de ne pas rester sur son canapé que la raison ne connaissait pas.

Dieu : Et le second jour, Dieu créa Disney+

César : Je suis venu, j’ai vu, je suis restu !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le prochain Rambo se passera à Monaco !

William Shakespeare : rester, ou ne pas rester, telle est la question…

Jean-Paul Sartre : L’enfer c’est de ne plus avoir de place sur le canapé !

Einstein : Tout est relatif, tout dépend ce que l’on entend par canapé et la densité de population dehors nous démontre que ce que l’on croit devoir confiner l’est peut-être sans que nous y croyions… Bien sûr, tout ceci est relatif.

Coubertin : L’important ce n’est forcément de sortir, mais c’est de participer.

Hiler : Tout le monde dedans !

Le Pen : Tout le monde dehors !

Lapalice : Si tu n’es pas dehors, c’est que tu es dedans.

Rocco Siffredi : Dedans, dehors, dedans, dehors, dedans…

Nabila : Pandémie ? Pandémie ? Allo quoi… on dit pain de mie.

Les BeeGees : Ah ! Ah ! Ah ! Stayin Alive !

Johnny Hallyday : Quoi mon masque ? Qu’est-ce qu’il a mon masque ?

San Antonio : Il y a plusieurs façons de se confiner, mais le con choisit toujours la pire.

Lionel Jospin : Assumant totalement l’échec du confinement, je me retire de la vie médicale.

Arlette Laguiller : Confiseurs ! Confinées ! On vous ment, on vous exploite ! Arrêtons de subir la dictature de ces joggeurs improvisés ou de ces épaisseurs de chiens !

Bill Clinton : Je jure sur la constitution qu’il ne s’est rien passé entre ce canapé et moi !

Spok : Parce qu’il s’est téléporté vers là où aucun autre confiné n’était allé avant !

John Rambo : Meeeeerde putain coloneeeeeeel !!! J’aiiii tout pétéééééééééééé la porte !!!

Jean Alési : Oui ben moi aussi je comprends cette envie de sortir. J’avais la même, à tous les virages. Et pour être sûr de ne pas rater mon coup, j’allais à fond ! À fond ! À fond !

Jacques Chirac : Parce que j’ai dissout le canapé… Mais quel con ! Quel con ! Quel con !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le mot du jour : Tutelle

George W Bush : Comment ? On les a pas encore atomisés les gens qui sortent ? Ah, attendez, je vais voir avec mon père…

Nelson Monfort : J’aiiiiii à côté de moi cette extraaaaaaaordinaire personne qui est sortie de chez lui en plein confinement. Alors meuuuuusieur, miiiister ze déconfinated why did you quitte your maison ?
— Euh… Je me balade… J’ai le droit.
Alàlàlàlà, et bien il dit qu’il est extrêmement fier d’avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C’était un very difficult moment, mais il s’est accroché pour sortir hors de chez lui ! Thank you vérii muche miister ze man ande goode leuk !

Abbé Pierre : Mais c’est pas possible !! M’enfin les pauvres ils sont tous dehors les pauvres ! Depuis 52 moi je suis avec les pauvres, m’enfin c’est pas possible, c’est pas possible, C’EST PAS POSSIBLE !

Jean Pierre Coffe : Mais c’est parce que, parce que le gâteau au yaourt de Madame, mais c’est la MEEEEEEEEEEEEEERDE !! Ce raté en croute, c’est d’la merde, voilà pourquoi il est sorti le pauvre gars, parce que la cuisine de Madame, c’est d’la MEEEEEEEERDE !

Casimir : Il est fini le temps des balades dans les champs, sur l’ile aux enfants, on respecte le confinement !

Armstrong : C’était un petit pas dehors pour l’homme, mais un grand pas pour la diffusion du COVID19

William Shakespeare : Mon royaume pour une sortie !

Jean de La Fontaine : Vous courriez ? j’en suis fort aise. Et bien toussez maintenant.

Verlaine : Les sanglots longs des violons du voisin me cassent les oreilles…

Jean Claude Van Damme : C’est parce que l’homme n’est pas assez SPIRITUAL. Tu vois, ton canapé, pour rester dessus, c’est avec le PHYSICAL, mais aussi, il faut que l’homme le guide avec le MENTAL pour qu’il rentre dans sa maison… Mais les hommes sont trop entouré de BIG bizness et oublient qu’il faut être AWARE de son SPIRITUAL pour rester confiné…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les téléphones interdits au concert des Insus ?

Gandhi : Commencez par ranger chez vous ce que vous voulez ranger autour de vous.

Bill Gates : Parce qu’il n’a pas été mis à jour avec la nouvelle version de « Confinement’ 98 » qui en plus de vous occuper sur votre canapé, vous permettra de vous en servir de coussin la nuit, et avec la version « Confinement Office 1995 », il vous fera même la mayonnaise !

Richard Virenque : Quoi, il est allé dehors à l’insu de son plein gré ? On m’aurait mentiiii ? Alalalalalala…

Robespierre : quand le gouvernement enferme le peuple, le confinement est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs.

Schopenhauer : chacun est enfermé dans sa conscience comme dans son logis.

De Gaulle : Vive les sorties libres.

Churchill : Si vous sortez, je ne vous promets que du sang et des larmes.

Jean-Louis Grinda : Réquisitionnons le Stade Louis II pour confiner à l’air libre ceux qui veulent rester dehors !

Stéphane Valéri : Ne cédez pas à la tentation du pas vers l’autre avec le COVID19. Restez chez vous dans le respect de l’institution de votre canapé !

Chuch Norris : Un jour, le Covid19 a rencontré Chuck Norris. Depuis, c’est le COVID19 que l’on a placé en quarantaine !

A propos de La Gâchette de Monaco 136 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.