Égalité homme/femme : Monaco montre l’exemple

Le weekend dernier, l’ensemble de la planète a célébré la journée des droits de la femme.  Et malgré que la maladie du moment fait tousser la majorité des pays civilisés, toutes les institutions monégasques se sont penchées sur le sujet, et entre deux réunions pour définir quelle va être la prochaine manifestation à huis clos, il a été élaboré une charte « féministe » qui devrait être appliquée dans les meilleurs délais. Notre haute direction a donc envoyé 3 petites stagiaires faire les poubelles du ministère d’État afin de retrouver le texte original approuvé et signé.

Une mise au point.

Nous tenons en guise de préambule à rappeler à nos maitres lecteurs dont la sagacité n’est plus à présenter, que de l’ensemble des travailleurs forcenés qui font galoper la rédaction de notre beau journal, œuvrant dans l’harmonie d’un concert lyrique au sein de cette noble institution séculaire qu’est la Gâchette de Monaco, ceux qui ne sont pas à proprement parlé du sexe masculin, sont à 100 % des femmes. Certains de nos stagiaires ont même poussé le vice jusqu’à procréer, partageant ainsi leur faible temps libre avec des femmes, faisant tourner en bourrique, et en poussette des rejetons dans la grande majorité sont des femmes. Bref, à ce titre, la Gâchette de Monaco est donc, à défaut de se prétendre pionnier sur le sujet, un média qui sait de quoi il parle, et ce jusque dans le fond de son pantalon.

Les points pour les miss

Il est aussi de notre devoir de rappeler que nos sources contradictoires ont eu vent du refus de renvoyer le nouvel archevêque pour le remplacer illico presto par une nonne. Hormis ce contretemps, nous avons pu reconstituer la liste des mesures phares qui feront de Monaco un pays exemplaire pour l’égalité du droit et des sexes.

  1. Comme annoncé par le très éminent, et toujours à la pointe de la mode et du chic, Pierre Van Klaveren dans un récent communiqué, le Conseil National va se pencher sur une loi égalisant le congé paternité et maternité… Plutôt que de trainer à la maison à s’occuper de son enfant la femme retournera au travail et ce sera l’homme qui pourra passer ses journées devant la télévision à garder la progéniture. Le Conseil National annoncerait même bientôt que le Présidente de la prochaine mandature 2023-2028 serait une femme. Nos sources contradictoires nous ont fait savoir que Stéphane Valeri chercherait d’ores et déjà un subterfuge pour se faire néanmoins réélire.
  2. L’Automobile Club de Monaco, et son président tellement ouvert sur le féminisme qu’il autorise encore les « Grids Grils » à se présenter sur la ligne de départ du grand prix de Formule 1, aurait annoncé que des 2021, un grand prix féminin serait inscrit au programme du planning de courses organisées en marge de la Formule 1. Nul ne sait néanmoins quel type d’auto-tamponeuses seront alignées lors de cette course.
  3. Le Maire de Monaco a annoncé que 50 % des rues de la ville seraient rebaptisées au nom de grandes femmes de la Principauté. Terminées les rues Colonel Bellando de Castro, Émile de Loth, Louis Aureglia ou Notari, Henry Dunant, ou Lazare Sauvaigo…. Le Conseil Communal est désormais à l’étude des propositions de personnalités féminines célèbres pouvant les remplacer. Il se murmure que prochainement l’Allée Crovetto Frères deviendra l’Allée Crovetto sœurs, en mémoire des épouses de ces grands hommes.
  4. Le ministre d’État s’est engagé à ce que son successeur soit une femme qui réunirait l’amalgame de l’autorité et du charme. L’ensemble des conseillers du gouvernement-ministre serait aussi remanié afin que la parité soit trouvée. Une 6e conseillère devrait être nommée rapidement à la tête de la Culture, du droit des femmes, de l’éducation des enfants, du ménage et de la consommation.
  5. Enfin au CHPG, la maternité deviendrait mixte, les salles d’accouchements seraient couplées avec les salles d’analyse de la prostate. Le cout estimé ne devrait pas être exorbitant puisque dans les deux cas il s’agit d’avoir les jambes en l’air et de souffrir d’un truc qui sort.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La détresse du caddie Carrefour loin de son habitat naturel inquiète

La Gâchette de Monaco s’associe donc à toutes ces bonnes idées et vous annonce la parution prochaine d’une édition féminine de son journal. Les candidatures au poste de rédactrice en chef sont ouvertes. Toutefois pour des raisons de budget, il est précisé que les concouristes s’engageront à ne pas tomber enceinte durant les 25 premières années de leur contrat.

A propos de La Gâchette de Monaco 136 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.