Julio Iglesias reconnu père biologique de 17 Monégasques de 44 ans

L’annonce a eu l’effet d’une bombe dans les milieux les plus introduits. Et pas qu’un peu, puisqu’au détour d’un banal contrôle de reconnaissance de paternité, les préposés du CHPG ont fait une incroyable découverte qui va déboucher, quelques mois plus tard, au plus grand ramdam scientifique de ce début de siècle.

Une tournée au Sporting d’été

Mais avant de plonger plus profondément dans les méandres techniques de cette inconcevable ollapodrida, remontons le fil du temps jusqu’à 1975. Julio Iglesias, chanteur reconnu, lover international et sexe symbole notoire fait une escale de près d’un mois pour se produire au Sporting d’été à Monaco. C’est à ce moment-là que les faits se seraient passés. Il y a rencontré tous les soirs des fans en grand nombre, bien souvent des femmes, des Monégasques, ou des résidents. Et ce qui devait arriver arriva…

Une analyse sans précédent en Principauté.

C’est ainsi qu’après avoir détecté le premier cas, par le hasard d’une base de données génétique sur laquelle se trouvait le génome du crooneur hispanique, un second s’est présenté dans la foulée. Les deux patients étant né à la même période (fin avril, début mai 1976), cela a mis la puce à l’oreille des grands pontes du CHPG, qui appuyés par les techniciens du Centre Scientifique de Monaco, ont procédé, dans la plus grande discrétion, à l’analyse génétique de près de 600 Monégasques nées en 1976.

Et maintenant, qu’est-ce qui a changé ?

Il s’est ainsi avéré que 17 des 600 personnes analysées auraient le même patrimoine génétique que Julio Iglesias. Ainsi, si elles le veulent, en se déclarant, ces personnes pourraient confronter le célèbre chanteur avec sa paternité irréfutable, selon les carcans scientifiques en vigueur. Malheureusement, cela pourrait aussi mettre en lumière les actes libertins de leurs génitrices, voire même ébranler certains mariages sous les feux de ces révélations d’adultères.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Gilets jaunes, grand prix, travaux et élections européennes : l’apocalypse en prévision à l’entrée de la Principauté !

Vers une nouvelle famille sur-recomposée ?

Nombre de questions sont désormais en suspens. Enrique, fils légitime et reconnu du chanteur, gardera-t-il toute la fortune de son géniteur, ou devra-t-il négocier avec ses 17 demi-frères et sœurs ? Et que dire du fait que ce même Enrique, qui fait salle comble à chacun de ses passages estivaux dans la baie du Larvotto, sachant qu’un bon quart de la salle ferait partie intégrante de sa propre famille ? L’heure n’est pas aux questions au sein du Gouvernement monégasque, mais à l’organisation de services judiciaires, musicaux et d’état civil afin de gérer la vague de troubles administratifs qui va en découler.

A propos de Jartagnan 274 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.