Vol de climatiseurs : l’affaire enfin élucidée !

Alors que toute la Principauté dégouline sous une chaleur accablante, le tribunal de Monaco a rendu un verdict qui devrait mettre un peu de fraicheur au cœur du quartier de la Condamine, après une semaine d’émoi, d’atermoiement et de forte transpiration.

Jugé en comparution immédiate

En effet, c’est une affaire peu banale qui a été jugée hier, en comparaison immédiate au tribunal de Monaco. Petit rappel des faits : depuis le début de la semaine dernière, une chaleur étouffante, très largement au-delà du supportable, a été ressentie par nombre d’autochtones dans plusieurs magasins du quartier de la Condamine, principalement ceux établis autour du Marché de la Condamine. Comme en atteste notre photo en une, tirée d’une plainte déposée sur le groupe Facebook du marché susmentionné, il a fait parfois plus chaud à l’intérieur des échoppes qu’au-dehors. Et cela devenait problématique, les clients fuyant cette zone afin d’éviter l’effet sauna, et les dramatiques conséquences sanitaires que cela engendrait. Cependant, après une rapide enquête de la part des services compétents de la Police nationale, cette affaire a été vite résolue.

Une piste de ski estivale

En effet, profitant de la canicule annoncée depuis plusieurs semaines, Henry J. (nom modifié) un Monégasque peu scrupuleux, a dérobé plusieurs blocs de climatisation autour de son lieu principal de travail dans le quartier de la Condamine. Le but de la manœuvre : les installer sur le chemin qui serpente la colline depuis la tête de chien jusqu’à chez lui, afin de réfrigérer plus de 200 m de pistes pour y établir une piste de ski géante pour ses enfants. Certaines sources contradictoires nous indiquent que ce sont les travaux en vue d’établir une piste de bobsleigh qui auraient alerté la maréchaussée française, qui a son tour s’est enquis des autorités monégasques. Une enquête de voisinage rapide a ainsi mené à l’interpellation dimanche dernier de cet individu inventif, mais peu scrupuleux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un visiteur inopiné au Parc Princesse Antoinette

Jugement et restitution

La cinquantaine de climatiseurs dérobés en Principauté va donc pouvoir dans les prochains jours être intégralement rendu à ses propriétaires, y compris les deux deux blocs géants appartement au marché de la Condamine. L’individu a été condamné à une amende de 50 euros, en plus de la restitution de son larcin. À la Gâchette nous espérons que le Marché de la Condamine et les commerces avoisinants pourront rapidement retrouver cette fraicheur qui fait leur renommée par delà les frontières monégasques et ainsi satisfaire les clients en sueur, habitués de ces lieux.

A propos de Jartagnan 260 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.