Un sorcier niveau 65 travaillerai dans l’administration depuis plus de vingt ans !

Cette révélation a fait l’objet d’une bombe dans les milieux les plus introduits. Certains aficionados d’Heros Quest et autres donjons de Naheulbeuk parlent même d’une découverte majeure depuis qu’un des rhinocéros échappés de Jumanji a été localisé au milieu du parc de Yellowstone. En effet, un sorcier classe 4 niveau 65 a été démasqué la semaine dernière, et pas n’importe où : il se cachait au cœur de l’administration monégasque !

Le mal absolu

Selon notre spécialiste en la matière, grand lecteur des œuvres de J.R.R. Tolkien et de Terry Pratchett, ce sorcier, dont nous tairons le nom afin de laisser la justice travailler sereinement, serait plus malfaisant que Thanos (que nous avions interviewé l’an dernier) et l’Empereur Palpatine réunis. Ce qui n’est pas peu dire dans ces deux « super méchants » sont attendu au tournant en 2019. Malgré tout, ce vilain personnage fait fort d’une science de la dissimulation poussée à son paroxysme, et peut ainsi se targuer d’avoir fait son trou dans l’administration, et ce pendant plus de 20 ans.

Magie et envoutements

Une enquête plus poussée de la part de notre stagiaire Geek, chaffouin après avoir été dérangé en plein visionnage de la nouvelle saison de Game of Thrones, a permis de faire la lumière sur les origines de ce terrible personnage. Vraisemblablement échappée d’une partie de Donjons et Dragons au cœur des années 90, il s’est réfugié en catimini dans un service du gouvernement, où il se fondra dans la masse, grâce à ses puissants pouvoirs d’envoutement. Prenant du grade, il sera ensuite transféré dans un autre département où il sévit encore de nos jours.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le gouvernement souhaite instaurer "un jour sans plainte" à Monaco

Un faisceau de preuves pour une mise en alerte

Mais après tout ce temps à échapper à la vigilance des services spécialisées dans la régulation des créatures magiques ou extraterrestres, ces fameux « hommes en noir », comment a-t-il été rattrapé par la patrouille ? Selon nos lanceurs d’alertes, il s’agirait en fait de tout un faisceau de preuves, des petites plaintes par ci, des dérapages par là, qui ont éveillés les soupçons : des administrés mécontents, d’autres quasiment envoutés, des subalternes qui sortaient en pleurant de son bureau, ou encore une incapacité chronique à ne pas jeter le papier dans la poubelle de recyclage.

Pris la main dans le sac

Mais ces exactions, normales pour un dirigeant de l’après-guerre, plus gênantes à l’aube de 2020, ne suffisaient pas à démontrer l’origine maléfique. Il fallait une preuve irréfutable, et c’est au détour d’une perquisition qu’elle fut découverte. En effet, sous prétexte de venir vérifier la bonne marche des détecteurs incendies, les enquêteurs ont déniché dans son bureau une caisse pleine de fioles de filtres d’envoutements. De quoi pratiquer un lucratif petit trafic, ou alors de quoi se mettre dans la poche l’ensemble de sa hiérarchie en interne.

Une arrestation avant l’extradition ?

C’est un spécialiste en magie noire, un certain H. Dresden, qui s’est chargé de l’arrestation du contrevenant. Quelques pentagrammes bien placés, la formule idoine au bon moment, et un coup de crosse de hockey derrière l’occiput et le tour était joué. Officiellement, ce vil fonctionnaire serait alité pour cause d’asthénie, avant d’être poussé à la retraite. Officieusement, son extradition vers la prison d’Azkaban est en cours, où il sera jugé selon les lois en vigueur pour les créatures magiques. Ses avocats envisageraient d’ailleurs un procès par combat, afin d’abréger la procédure.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un Français s’est introduit au pique-nique des Monégasques !

A propos de Jartagnan 243 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.