Monaco, un état en avance sur son temps ?

Cette nouvelle n’étonnera personne, tant le développement de la Principauté depuis plusieurs siècles se veut avant-gardiste. C’est d’ailleurs un des leitmotivs des Princes, ce gimmick qui a fait que le plus petit état du monde garde encore et toujours une part non négligeable sur l’échiquier planétaire : être un état moderne, à la pointe de ce qu’il se fait de mieux dans tous les domaines, un état en avance sur son temps, tout simplement.

Une preuve irréfutable

Mais être en avance sur son temps, n’est-ce pas avant tout une sorte d’état d’esprit philosophique telle qu’on en discute régulièrement en Principauté lors des rencontres du même nom. Il est vrai que chacun à sa manière, est en avance sur son temps, en fonction du point de vue ainsi adopté. C’est un peu comme le mal, qui est souvent fonction d’où l’on pointe son doigt accusateur. Et pourtant, dans cette histoire, la Gâchette s’est procuré une preuve tangible et irréfutable attestant par la même que la Principauté de Monaco, l’état le plus densément peuplé au monde, est irrémédiablement en avance sur son temps.

La loi, rien que la loi…

C’est ainsi que nous sommes récemment tombés sur un document d’une portée incroyable, obtenu par l’entremise d’un de nos stagiaires « lanceurs d’alertes » les plus efficaces, répondant au doux nom de code de « G ». En effet, dans les archives des ordonnances princières, librement consultables depuis le fort pratique site internet LégiMonaco, nous avons découvert le texte que nous vous mettons en copie ci-après, une ordonnance du 16 mars 1911, abrogeant celle du 13 mai 1892, règlementant l’heure légale en Principauté.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les réceptions de l’Ambassadeur sont réputées pour le bon gout du maitre de maison ?

Capture d’écran 2019-03-31 à 23.00.01

L’heure légale pour témoin

Ainsi, il est stipulé que, afin d’accorder les violons avec le voisin et ami français, notamment histoire que les trains de la SNCF ne soient pas plus en retard, que l’heure principautaire soit retardée de 9 minutes et 21 secondes. Cette ordonnance souligne bien que la Principauté, déjà en 1911, était en avance sur son temps, puisqu’elle a été obligée de reculer fictivement son horaire légal, par le truchement de la législation souveraine signée de la main même du Prince Albert 1er. Et par conséquent, la Gâchette de Monaco peut ainsi formellement le proclamer : la Principauté de Monaco est belle et bien en avance sur son temps, et nous pouvons même préciser que cette avance s’élève à 9 minutes et 21 secondes.

A propos de Jartagnan 274 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.