Montpellier-Monaco : football, live & remontadada

Après une victoire encourageante à domicile face à Toulouse, les hommes de Léonardo Jardim se rendaient cet après-midi à Montpellier, 6e du classement, pour un déplacement périlleux avec pour objectif de récupérer des points pour sortir de la zone rouge, ou au pire rester barragiste. Et ce fut fait, non sans une belle dose de stress pour les supporteurs, et avec quelques ascenseurs émotionnels pas forcément bienvenus. a

Le live-tweet de la rencontre

Les notes de la rencontre

L’homme du match : Sans surprise depuis trois matchs, c’est Gelson Martin qui truste le haut du podium. Buteur, et impliqué dans l’action qui amène le second but de Falcao, il a éclaboussé la paillade avec son volume de jeu et sa coupe de cheveux virevoltante. Attention quand même, vu la complaisance arbitrale à l’encontre de nos adversaires, qu’il ne se fasse pas faucher par un buffle en toute impunité lors des prochaines rencontres  !  9/10.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mars 2018 - Un mois en Principauté

Le cavalier de l’Apocalypse : Kamil Glik, auteur d’un geste grotesque et dangereux qui a amené le pénalty et l’égalisation montpelliéraine. Difficile de lui trouver une circonstance atténuante sur le coup, c’est dangereux, débile, et il est en retard… 2/10.

Le « on comprend pas tout » : Comme souvent, les coups de sifflet de l’arbitre nous ont laissés de marbre. Que Jemerson prend deux cartons jaunes, soit, mais pourquoi le Montpelliérain dont nous tairons le nom n’a pas pris lui aussi un second jaune sur l’attentat qui amène la blessure de Golovin (et prélude à la première égalisation). Pourquoi Falcao s’est fait balancer tout le match sans que personne ne dise rien, alors qu’un Montpelliérain volant donnait à tous les coups un coup de sifflet ? Bref, plus les choses changent plus elles restent les mêmes.  1/10

Le « toutes les recrues prennent un rouge » : Léonardo Jardim a fait honneur à la tradition 2019 du mercato d’hiver : chaque recrue doit prendre son carton rouge. Il s’est donc bien énervé contre l’arbitre (souvent à raison), et c’est tout naturellement qu’il a pris son Krisprolls bien grillé. Pas vraiment utile cependant… 2/10.

Notre stagiaire : Il s’est bien énervé à écouter Daniel Bravo critiquer à tout va Badiachille, Falcao, Glik et consort. Il a bien fait mal à son canapé sur le but de Falcao. Et il a tenu le choc avec l’ascenseur émotionnel causé par le pénalty arrêté, mais presque par Suba, à la fin du match. 6/10.

On remet ça ?

Après le basket, la Gâchette se met donc au diapason du football pour encourager le cheptel monégasque dans sa remontada du cœur des basfonds du classement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’œuf trouvé lors de la chasse aux œufs était bien un œuf de dinosaure !

En attendant, si vous voulez suivre en direct les grands évènements monégasques qui vous vaudront les insultes de vos voisins d’en dessous, abonnez-vous à notre compte Twitter. N’hésitez pas non plus à partager cet article avec vos amis, et tous les gens à qui vous voulez que du bien en leur faisant découvrir les joies sportives qui se trament à l’ombre du Rocher.

A propos de Jartagnan 237 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.