Elections Communales 2019 : un tour, une liste, un choix ? 10 bonnes raisons pour aller quand même voter.

Alors que l’an dernier, à la même époque, le débat autour des élections du Conseil National battait déjà la mesure, force est de constater que les informations à propos du prochain Conseil Communal, autre auguste et ô combien indispensable organisme démocratique en Principauté, sont des plus sporadiques. Nous avons la date du scrutin, dimanche 17 mars 2019, et puis c’est tout. Nos sources contradictoires nous ont laissé entendre que les élus sortants devraient logiquement se représenter, enfin pour la plupart, fort de l’excellent travail accompli jusque là. Mais qu’en sera-t-il de l’adversité ? Allons-nous vivre un nouveau suffrage à une seule liste ? Comment motiver les Monégasques dans ces conditions ? La Gâchette vous propose un début de réponse.

Raison 1 : Venez voter pour les vainqueurs !

S’il n’y a qu’une seule liste le 17 mars prochain, venez quand même voter. Comme ça, vous pourrez dire que vous avez voté pour les vainqueurs sans pouvoir être démenti.

Raison 2 : Libérez votre créativité !

Le scrutin monégasque a cette particularité qu’il ouvre droit au sport préféré des Monégasques : le panachage. S’il n’y a qu’une seule liste aux prochaines élections communales, venez quand même voter, et écrivez ce que vous voulez sur le bulletin, tout et n’importe quoi, cela ne portera préjudice à personne.

Raison 3 : Pensez aux fonctionnaires !

Contrairement à l’élection du Conseil National, qui est sur un seul tour, le Conseil Communal offre la possibilité d’un second tour, en cas de score serré, mais aussi s’il n’y a pas assez de votants. Ainsi, s’il n’y a qu’une seule liste en mars prochain, venez quand même voter, par solidarité avec ces fonctionnaires dévoués afin qu’ils n’aient pas un second dimanche de labeur loin de leurs proches.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’explosion de la majorité au conseil national : Voldemort dément

Raison 4 : Pour vous prendre pour Arsène Lupin.

Une élection à Monaco, c’est l’occasion de découvrir et d’utiliser un matériel spécifique que l’on ne voit que tous les 4-5 ans. Les isoloirs, les urnes, la règle à émargement… Et bien sûr les beaux stylos servant à panacher. Ainsi, s’il n’y a qu’une seule liste aux prochaines élections, venez quand même voter, car si vous aimez l’aventure, vous pourrez toujours essayer de repartir avec un des stylos de l’isoloir. A vos risques et périls cependant, car la maréchaussée veille…

Raison 5 : Célébrez l’histoire.

Vous n’êtes pas sans savoir que dans un passé pas si lointain, des gens se sont battus pour pouvoir voter, et pour faire vivre la démocratie. Ainsi, même si à Monaco, on ne se pelaude pas trop pour être élu, allez quand même voter et célébrez ce devoir de mémoire pour ceux qui vous ont permis d’acquérir ce droit constitutionnel.

Raison 6 : Pour le buffet à la sortie.

À la Gâchette, nous sommes comme les Monégasques : nous aimons les buffets. Et si le 17 mars prochain, il n’y avait qu’une seule liste aux élections communales, venez quand même déposer votre obole dans l’urne, vous trouverez surement un petit quelque chose à grignoter en sortant.

Raison 7 : Parce que panacher sera nettement moins compliqué.

Nous en avons déjà parlé plus haut : le panachage est un sport électoral national. Mais quel casse-tête à l’heure d’écrire correctement la ou les personnes pour lesquelles vous souhaitez donner votre vote, sachant très bien que la moindre faute d’orthographe peut vite devenir éliminatoire pour l’intégralité de votre bulletin. Donc, soyez heureux s’il n’y a qu’une seule liste pour les prochaines élections, vous n’aurez pas à vous arracher les cheveux pour savoir comment écrire Chewbacca, soit ça sera déjà couché sur le papier, soit il n’est pas candidat.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le débat à Monaco, tout le monde a un avis, alors la Gâchette donne le sien.

Raison 8 : Parce que Bernard Pasquier ne se présente pas.

Il a traumatisé nombre de candidats au Conseil National l’an dernier par ses tweets assassins et ses prises de position virulentes. Il a émerveillé tous les poètes par son discours enchanteur sur sa paire de chaussures. Mais l’actualité récente montre que le Punisher monégasque est toujours en activité, et qu’il guette dans son coin le moment propice. Mais s’il n’y a qu’une seule liste en mars prochain, il ne fait aucun doute que Bernard Pasquier ne sera pas de la partie. Vous pouvez donc sans crainte aller voter messieurs dames, sans risquer de croiser le Punisher entre votre domicile et l’Espace Léo Ferré.

Raison 9 : Parce que ça sera la dernière fois que l’on votera à feu la salle du canton.

L’Espace Léo Ferré, feu la salle du canton en des temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre, est appelée à disparaitre prochainement, pour renaitre à quelques pas de là, jouxtant le futur collège Charles III sur l’ilot Rainier III. Alors, même s’il n’y a qu’une seule liste aux prochaines élections à Monaco, venez voter, pour profiter une dernière fois de cet espace unique bientôt remplacé par des appartements huit pièces, ou un nouveau cinéma.

Raison 10 : De toute façon, vous comptiez faire quoi d’autre ?

Un dimanche, en mars, qui a de fortes chances d’être pluvieux en plus, vous comptiez faire quoi ? Rester au chaud à vous vider le cerveau devant la télé ? Monter au ski pour croiser tous vos collègues de bureau à Isola ou Valberg ? Que nenni ! Comme il n’y a rien à faire un dimanche en mars à Monaco, même s’il n’y a qu’une seule liste, venez voter !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le brûlant meeting d’Horizon Monaco déplacé ?

Raison bonus : Parce que le Conseil Communal sortant a forcément le meilleur des programmes !

Évidemment, personne n’est encore candidat à l’élection du 17 mars prochain. Mais en tout état de cause, tout ou partie du Conseil Communal sortant devrait se représenter, afin de poursuivre un peu plus avant leur excellent programme. Car oui, s’ils ont été élus, c’est qu’ils avaient le meilleur des programmes. Et nul doute que le prochain sera du même acabit.

Alors si en mars prochain il n’y a qu’une seule liste, allez quand même voter pour le meilleur des programmes qui vous sera présenté. Allez voter pour la construction de 4 nouvelles crèches, dont une tout en haut de la Tour Odéon, et une au cœur d’un des caissons de l’extension en mer, allez voter pour la construction d’une seconde salle de gym, juste à côté de la seconde crèche sus-citée, pour l’agrandissement du Jardin Exotique, et le chauffage de la piscine Saint-Charles à 43 degrés. Mais aussi allez voter pour la nouvelle carte d’identité 3.0 qui fera aussi forfait de ski à Isola et ticket de tramway à Nice.

Alors oui, quoi qu’il arrive, le 17 mars prochain, venez voter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.