Retour de la grippe aviaire: les dindes monégasques touchées !

MONACO – L’information est restée pour le moins confidentielle, et pourtant, l’alerte est très réelle : la France aurait relevé son niveau de risque sanitaire de « modéré » à « élevé », tout cela faute à un facteur important : le H5N8.

Non, ce n’est pas un nouveau droïde à la mode chez les fans de Star Wars, mais d’un agent pathogène découvert dans les élevages de l’hexagone. Il oblige le confinement des individus infectés permettant de limiter tout contact et d’en restreindre la prolifération. Cela passe par la prohibition de tout rassemblement de volailles vivantes et l’interdiction imposée aux chasseurs lors des lâchés de galinettes cendrées.
« Tant que les flux migratoires ne sont pas terminés, on peut avoir des oiseaux qui se posent et meurent dans les zones humides », précise le haut-commissaire européen chargé de l’Alimentation. L’épizootie n’ayant pas encore atteint son pic de contamination, un vide sanitaire est en train de se mettre en place autour de la France et cela risque de durer plusieurs mois. Ces mesures devraient s’étendre aux pays voisins, et y compris la Principauté de Monaco.
Afin d’endiguer la catastrophe, le gouvernement devrait prendre des mesures immédiates, basées sur l’Arrêté municipal du 22/01/1910 concernant la police des halles et marchés qui précise en son Article 2 « Il est interdit de laisser séjourner sur le sol de leur place des résidus quelconques : épluchures, débris de viande, vidange de volailles, papiers, paille, etc. »

Ainsi, nos sources contradictoires nous ont fait savoir les prochaines mesures : Il sera interdit de promener sa dinde en public. Ce qui posera quelques problèmes auprès des commerçants du carré d’or, qui devraient voir leur chiffre d’affaires chuter avec la disparition de cette manne financière attendu chaque année à cette période. Les poules devront quant à elle être confinées dans les locaux adaptés. Notamment les poules de luxe, comme on en croise bien souvent dans les établissements de nuit monégasque. En ces lieux où se mélangent le stupre et la luxure, elles devront être rassemblées toutes autour d’une seule et même table, et devront porter des précautions supplémentaires lors de tout rapport avec des clients potentiels.
Enfin, les magasins vont être interdit de vendre des jeux de l’oie pour Noël. Ces premières gouvernes dissuasives devraient entrer en vigueur dès la fin de la semaine afin de protéger le territoire monégasque de la contamination de cette grippe aviaire H5N8.

Cependant, d’autres conséquences sont à prévoir en cette période de festivités et de libations. En effet, ces mesures de confinements devraient être accompagnées des préconisations idoines, à savoir que la consommation de foie gras de canard sera interdite durant les réveillons. Les établissements de luxe de la Principauté pourront réagir très vite en important à grands frais du foie gras de saumon de Russie, mais quid des petits commerçants et des restaurants familiaux qui n’auront pas les moyens de proposer ce mets délicieux et devront se rabattre sur du pâté de lapin pour accompagner le traditionnel champagne ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s