Le réveillon du nouvel an décalé au 6 janvier

MONACO – La nouvelle est tombée très tard hier soir, bien après que l’abondant public de l’hémicycle a quitté les lieux après une nouvelle séance parlementaire de très bonne facture. Dans une discussion autour du ministre d’État, une information de première importance a fuité : le réveillon du Nouvel An va être décalé au 6 janvier prochain. Notre stagiaire-journaliste était là pour obtenir plus de précisions.

L’émoi provoqué par cette annonce aussi nocturne que surprenante était palpable dans l’assistance, « Nous serons les premiers en Europe » selon un des éminents conseillés nationaux. Un des proches du ministre tenta de rebondir sur cette justification pour expliquer cette décision : « justement, Monaco se doit d’être à la pointe de la modernité. Décaler le réveillon d’une semaine pour le mettre un vendredi soir, voilà qui est tendance ! »
D’autres arguments vont néanmoins tomber peu après, plus à propos : « ce report, en soit minime, aura d’excellentes conséquences en matière de sécurité, mais aussi en matière budgétaire et économique. Étant les seuls à faire le réveillon à cette date, nous aurons l’appui de l’ensemble des forces policières de la région voisine, ce qui n’est pas rien ! » explique ce proche du ministre d’État. Et il en va de même pour les personnes susceptibles de venir festoyer et consommer en principauté « nettement plus nombreuses qu’en cas de réveillons simultanés ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La tenue de sport dans les écoles : vers une nouvelle polémique ?

Malheureusement, dès ce matin, les services de communications de la Mairie préparaient un laconique manifeste faisant état de leur déception quant au choix de la date, « qui va chambouler l’ensemble des festivités du début de l’année ». Faire la célébration du Nouvel An le vendredi 13 aurait été nettement « plus à propos ».

Une réflexion sur “Le réveillon du nouvel an décalé au 6 janvier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.