Economie : les nouvelles orientations du budget primitif 2017

MONACO – La rentrée politique monégasque est synonyme de débats autour du travail  concernant le budget de l’année suivante. Et avec les remaniements qui ont secoué la haute assemblée, le primitif va être le baromètre de ce que pourrait être la mandature jusqu’aux élections. La Gâchette s’est ainsi procuré nombre de notes concernant les points essentiels de l’économie de la Principauté pour 2017. Leur analyse est très intéressante quant au virage que va prendre le Gouvernement pour les prochaines années :

Pour un « commerce équitable » à Monaco : Sur un post-it à moitié déchiré, un conseiller explique qu’il souhaite pouvoir créer des opportunités pour les entrepreneurs  économiquement en situation de désavantage sur le sol monégasque, et mettre en place un système de « commerce équitable », visant tout particulièrement les secteurs primaires et secondaires. Ainsi, il proposerait que gouvernement exonère par exemple de droit la cession et l’immatriculation des véhicules agricoles, tels que les moissonneuses batteuses.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le buzz du prochain Noël est déjà là : la poupée monégasque arrive dans les rayons !

La transparence et la responsabilité : évidemment, les tractations concernant la transparence et le maintien de la Principauté en dehors de toutes les listes de paradis fiscaux restent une priorité. Il est hors de question que Monaco se retrouve à nouveau mis au ban dans un quelconque document gris ou anthracite. Ainsi, une note propose qu’une loi oblige les autochtones à régler chaque facture avec de l’argent liquide propre.

Le paiement d’un prix juste : L’augmentation du cout de la vie est une des grandes préoccupations du Gouvernement. Afin de préserver la population monégasque, pas forcément composée que de millionnaire comme certains « spécialistes » étrangers se gaussent fréquemment, un système de régulation des prix sera mis en place selon les principes d’Adam Smith. Ainsi, tout sera cher, mais dans la justesse.

Égalité entre les sexes : Monaco est une terre de bienveillance et d’équité. Et malgré que, dans certains cas, cela pourrait aller à l’encontre des lois concernant la priorité nationale, une importante loi sur l’égalité des sexes va bientôt être déposée devant la haute assemblée. Le nouveau CHPG sera évidemment partie prenante dans l’histoire, vu le nombre d’opérations qu’il va falloir effectuer, afin d’en raccourcir certains et d’en allonger d’autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une nouvelle innovation signée Monaco Télécom !

Les conditions de travail : Si la loi de modernisation du statut des fonctionnaires ne devrait voir le jour « pas avant que l’homme ne marche sur Pluton », le gouvernement va quand même se pencher sur les conditions de travail en Principauté. Là encore, c’est le secteur industriel sinistré qui sera au centre de ce rééquilibrage. Ainsi, les usines en perdition seront pour la nationalisées, et chaque résident âgé entre 18 et 50 se verra obligé d’aller y travailler, au moins une fois par semaine, comme à Cuba.

La Principauté prépare donc l’avenir de façon sereine, ne négligeant aucune piste pour poursuivre son développement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.