La loi sur la sécurité mise à nu

MONACO — Depuis les attentats terroristes en fin d’année, le Gouvernement prépare activement un « dépoussiérage » de sa loi sur la sécurité, afin de permettre à la Principauté de répondre de façon plus efficace aux nouvelles menaces qui hantent l’Europe. Alors que ce texte devrait être soumis au vote de la haute assemblée la semaine prochaine, la Gâchette de Monaco s’est procuré un exemplaire annoté par plusieurs membres anonymes du Conseil national.

Un exercice difficile

Dans les colonnes de nos confrères de Monaco Hebdo, Christophe Steiner, le président « nouvelle majorité » du Conseil national a expliqué combien une telle loi sur la sécurité était compliquée à mettre en œuvre, puisque toujours sur le fil entre plus de protection des biens et des personnes, et le respect de l’ensemble des libertés individuelles.
Ainsi, les premières ébauches que nous avons pu compulser ne révolutionnent pas vraiment la sécurité en Principauté. Pas de couvre-feu ni de soutien aérien. Pas de carabinier patrouillant dans un char Leclerc sur le circuit de Formule 1. Par contre, plusieurs nouveautés n’ont pas fini de faire parler d’elles.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Conseil national : le détail des futures dispositions

Aider les services d’ordre.

Parmi ces modifications, un article au bas de la page 40 explique combien il serait nécessaire de tolérer les activités naturistes dans certaines zones à forte concentration de public, comme la plage du Larvotto. « Pas de vêtement = fouille facile » détaille une note en marge. Ce même aparté précise qu’il faudrait se rapprocher des clubs de football et de basket afin d’organiser des ateliers de body-painting pour les supporters qui souhaiteraient se rendre en naturiste voir les matchs du week-end.
Un laconique post-it collé à la page 45, signé du GMMMM, le « groupe minoritaire de la majorité dans la minorité majoritaire », propose un amendement afin de « préserver la dignité de la population », et ainsi « autoriser le port du string pour les femmes de plus de 85 ans ».

Le débat ne fait que commencer, mais ce premier tour de vote de la présidence de Christophe Steiner s’annonce des plus musclés.

Une réflexion sur “La loi sur la sécurité mise à nu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.