La maréchaussée monégasque désormais à la pointe de la protection citoyenne.

L’actualité mondiale est depuis plusieurs mois focalisée sur la pandémie de COVID-19. Cependant, les terribles explosions qui ont ébranlé le Liban la semaine dernière nous ont rappelé que la sérénité de tous ne dépend pas que du port du masque obligatoire, mais est aussi fonction des revendications terroristes qui pèsent sur tout un chacun depuis de très nombreuses années. En Principauté, le risque sanitaire n’a pas fait oublier ces préoccupations sécuritaires, et c’est pour cela que dès la rentrée, l’arsenal défensif monégasque va se doter d’un nouvel atout unique en Europe : le Muneguda.

Le Muneguda, l’art martial monégasque

Pour le profane, et ceux qui n’ont pas lu l’éminente presse locale peu après le confinement, le Muneguda est un art martial qui a été créé en Principauté par Claude Pouget, un expert connu et reconnu, maitre en arts martiaux et en self défense, et surtout, capable de faire le grand écart entre deux camions, à la manière de l’immensément célèbre Jean Claude Van Damme. Ce nouvel art de la Roca est un savant mélange d’une quinzaine disciplines déjà existantes, comme le Kickboxing, le Krav-Maga, le Pancrace, ou encore des formes moins connues telles que le Wushu, le Muaythaï, le Rican Tonai et enfin le Kali Eskrima. Un rassemblement de techniques aussi diversifiées fait que le Muneguda fait d’ores et déjà office de référence en la matière. Selon son créateur, il s’agit tout simplement d’un « art de défense, de stratégie, de santé, de force mentale, de valeurs éthiques, de bien-être et de vivre », le tout made in Monte-Carlo.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le Portugal à l'honneur !

L’administration monégasque, au service de la sécurité de tous

Mais la volonté des autorités ne s’arrêtent pas là. Selon nos sources contradictoires, dès que l’ensemble des forces de la maréchaussée seront dûment formées aux arts du Muneguda, le reste de l’administration sera lui aussi formé à cet art de défense de la Roca. « Nous considérons la formation au Muneguda au même titre que les stages annuels pour La Croix rouge, à savoir une base minimale indispensable pour la vie de tous les jours, mais aussi en cas de crise impliquant un ou plusieurs de nos administrés », nous a confié un des responsables de cette décision. Pour enfin conclure de la sortie : « Et à moins que Bruce Wayne ne s’installe en Principauté pour faire bénéficier à sa fortune de la souplesse de la réglementation fiscale monégasque, la sécurité reste l’affaire de tous, et plus particulièrement les agents de l’État sont tous autant qu’ils sont en première ligne, et à ce titre, ils doivent montrer l’exemple ».

A propos de La Gâchette de Monaco 135 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.