La Principauté veut anticiper les grands changements de ce monde

Si les débats au Conseil National ont tourné autour de la qualité de vie, des travaux, du bruit, et des flux très souvent interrompus de circulation, d’autres interventions, plus techniques, ont fait frémir le sixième sens de notre stagiaire politique. Car dans être explicitement mentionné, il s’agissait là tout simplement de débats entourant l’avenir même de la Principauté.

Plusieurs thèmes pour un même futur

Ainsi, que ce soit le camouflage du déficit par le truchement de la vente d’actions SBM au FRC, appauvrissant le fameux bas de laine des monégasques, ou encore les débats sur l’usine d’incinération, la transition écologique, le Monaco Boost ou le MC Summer Festival, et surtout les grandes gesticulations concernant la ratification, ou non, d’un partenariat avec l’Europe, toutes ces grandes lignes n’ont pour objectif que de préparer le futur, et de créer le monde de demain pour nos enfants.

L’avenir au pied du rocher se prépare maintenant

Mais en creusant un peu plus le sujet, et en allant à la rencontre des acteurs principaux de cette thématique si importante au pied du Rocher, notre stagiaire politique s’est rendu compte que le changement s’opérait maintenant. Et que nombre de petits détails de la vie de tous les jours en Principauté s’ancraient déjà dans cette optique de préparer l’avenir et d’anticiper tous les changements drastiques inhérents à notre monde en perpétuelle mutation. 

Un exemple des plus parlant

A titre d’exemple, nous pourrons souligner cet incroyable fait qui n’a pas manqué de faire réagir nos lecteurs : la plupart des décorations de noël ont été posé en Principauté avant même la mi octobre. Nous avons pu constater la mise en place très anticipée des luminaires qui font la fierté de nos ruelles et qui donnent lie a une sympathique soirée d’illumination organisée par la Mairie. Mais aussi, certains magasins ont déjà planté les décors et posé le traîneau sur leur devanture. Mais à quoi bon si tôt ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’indépendance de Monaco passerait-elle par son porte-monnaie ?

Une symbolique anticipatoire

La réponse, c’est un des hauts responsables de cette mise en place qui nous l’explique : 

« C’est pour la symbolique, par anticipation, car on n’est jamais à l’abris de rien. Évidemment tout le monde sait que Noel c’est en décembre, et Pâques, en mars ou avril. Mais tout va tellement vite de nos jours, et on est pas à l’abris d’un président américain roux et ventripotent qui déciderait de coller Noel en juillet parce que c’est plus sympa sur la plage. Du coup, à Monaco, on se doit d’être prêt. Et ces luminaires resteront à demeure, comme ça sera bientot le cas des tribunes du Grand Prix et les tentes du Yacht Show. C’est en prévention, on n’est à l’abris de rien, d’aucun grand changement, même en Principauté. »

Et il est clair que l’avenir de nos enfants est à ce prix ! 

A propos de Jartagnan 274 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.