De Fort Alamo à Fort Grimaldi !

Ce weekend, Donald Trump a encore fait une étonnante sortie sur Twitter, en proposant au Danemark de leur racheter le Groenland. Les internautes, et l’ensemble des observateurs se sont tous offusqués de voir que la gestion territoriale du président américain ressemblait ni plus ni moins qu’à une partie de Monopoly, j’achète, je vends, je mets un hôtel, ou un mur de barbelés…

Un mode d’expansion courant.

Et pourtant, notre stagiaire « Stéphane Bern » est formel : ce mode d’expansion du territoire n’est pas nouveau. La Louisiane, l’Alaska ou encore les iles vierges ont toutes, au cours des siècles, été achetés par les différentes hautes intenses Américaines pour être intégré à la future première puissance mondiale. Et si plus aucune vente de territoire ne s’est effectuée depuis deux-cents ans, il n’en reste pas moins qu’historiquement parlant, la proposition de Donald Trump est tout sauf un non-sens. En fait, le seul problème avec cette proposition, c’est que c’est Donald Trump qui même qui l’a faite.

Une acquisition qui fait du chemin.

Ainsi, le peu de sérieux que l’on prête aux déclarations du président américain fait que cette idée d’acquisition du Groenland ne devrait pas avoir de suite. Mais à Monaco, une petite lumière s’est allumée dans les locaux du département des affaires extérieures.
Une réunion en urgence s’est tenue en début de semaine sur le Rocher afin d’élaborer une stratégie gouvernementale efficace en vue de racheter à ce même président américain le Texas, pour en faire un TMOA, un territoire monégasque outre-Atlantique.

La solution à tous les maux ?

En effet, la croissance exponentielle de sa population va obliger la Principauté à trouver des solutions inventives pour agrandir son territoire et ainsi loger tout ce monde. L’achat des iles de Lérins, un temps envisagé, ne sera pas suffisant pour le développement de notre beau pays, tout comme la création de toute pièce d’une ile au large du quartier de Fontvieille. Et afin de pérenniser la suprématie de Monaco, il convient d’étudier sérieusement l’achat de cet État des USA.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’entrée de Monaco se fera homérique !

Territoire à vendre !

Une question brule toutes les lèvres : pourquoi le Texas ? Pour plusieurs raisons simples. D’une part, les différentes tensions géopolitiques et sécuritaires qui jalonnent l’histoire récente de cet état symbole de l’Amérique sont tout autant de leviers permettant de négocier le prix à la baisse. Cependant, nos sources contradictoires nous ont informés que l’entourage de Stéphane Plaza aurait été spécialement mandaté par le président américain, et devrait faire le voyage à San Antonio et Houston afin de faire un peu de home staging, et ainsi faire grimper la note finale, net vendeur évidemment.

Le Texas, le territoire idoine

Hormis son cout, largement négociable, le Texas est aussi un état extrêmement pratique du point de vue protocolaire. Il suffira de retourner le drapeau du Texas afin d’avoir un pavoisement quasi identique à celui du palais princier. Et nous pouvons faire confiance au gouvernement Monégasque et à l’administration des domaines pour gérer les 700 000,00 Km2 supplémentaires qui viendraient accroire la superficie de Monaco. Ainsi, les villes de Houston, San Antonio, Dallas ou Austin deviendraient des attenances du Rocher, et selon une étude menée en grand secret, la population du Texas serait très favorable à la création d’une principauté du Texas, clin d’œil ou pied de nez à l’histoire puisque la République du Texas à pendant 10 ans de 1836 à 1845 déjà été un territoire indépendant au milieu du géant américain.

Une pétition pour faire fléchir l’Amérique ?

C’est ainsi que nos sources contradictoires nous ont fait savoir qu’une pétition a même été mise en ligne dans le but d’appuyer un peu plus les futures négociations et faire en sorte que Fort Alamo deviennent bientôt Fort Grimaldi ! Alors n’hésitez pas à cliquer sur le lien ci après, et à signer encore et encore cette pétition. Il en va de la survie des futures générations de Monégasques.

Cliquez ici pour signer la pétition afin que le Texas soit rattaché à la Principauté de Monaco. 

A propos de La Gâchette de Monaco 45 Articles
L'actualité de la Principauté de Monaco aux frontières du réel.

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.