La 5 G pour les nuls — Tome 2 : le problème des ondes

S’il y a un débat récurant avec la mise en place de la 5 G de par le monde c’est bien celui concernant les nouvelles ondes émissent par les dispositifs utilisant cette technologie révolutionnaire. Certains prétendent qu’elles sont sans danger pour l’être humain. D’autres avancent déjà des résultats extrêmement négatifs, comme cette nuée d’oiseaux qui aurait été décimée par les ondes de la 5G lors d’un test d’antenne à La Haye. Afin de lever le voile du doute entourant cette histoire, notre stagiaire scientifique a mené l’enquête.

À la recherche de la preuve scientifique

Étant dans l’impossibilité d’étudier les effets de ces ondes directement sur un être humain, le bon docteur Lecter ayant apparemment un grand buffet avec les agents du recensement, notre stagiaire s’est donc rabattu sur l’examen d’un des animaux les représentatifs de la faune locale, qui a déjà eu maille à partir avec la 5 G lors des évènements de La Haye susmentionnés : le pigeon. Pendant de très nombreuses semaines, et ce malgré les averses et la canicule, notre stagiaire va observer le comportement de ces animaux dans un des endroits les plus densément peuplés de la Principauté : le quartier de la Condamine.

Vie et mœurs du pigeon en Principauté

Il va ainsi, grâce à l’appui de puissants ordinateurs mis à la disposition par les préposés du Marché de la Condamine, notre stagiaire a ainsi pu suivre et mirer l’évolution de ces sympathiques animaux, tout en corrélant leurs tribulations avec l’analyse des flux de diffusion des ondes de la 5 G sur une zone s’étalant de la flèche de l’église Sainte Dévote, au flush des toilettes de la Place d’Armes. Et un fait est rapidement remonté à la surface : les jacobins de cette zone, se concentrent exclusivement autour de la Halle du marché, voire même, à l’intérieur de celle-ci. De là à dire que les pigeons se mettent à couvert pour se protéger des ondes, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Budget de l'état 2018 : Monaco va-t-il vraiment acheter un porter-avion ?

Une conclusion non équivoque.

En effet, là où les anti 5G auraient tiré des conclusions à la simple lecture de ce fait établi, notre stagiaire, professionnel jusqu’au bout, est allé au fond de ses investigations. Et la conclusion à laquelle il est arrivé est sans équivoque : si les gouras viennent loger à l’intérieur de la halle de la Condamine, ce n’est absolument pas pour fuir la nocivité des ondes, mais tout simplement parce que le lieu est propice à leur épanouissement : le climat y est tempéré, la nourriture abondante est de premier choix, les espaces suffisamment larges pour virevolter à leur guise, et les nombreux clients qui s’y amassent sont tout autant de cible pour leur passetemps favori : le tir sur crâne chauve ou chapeau melon.

Bref, aucune inquiétude à avoir de ce côté là.

A propos de Jartagnan 263 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.