Monaco-ASVEL : basket, live & plus qu’une marche !

Notre stagiaire avait raison ! Après la défaite au match 2 de la Roca Team, tout le monde avait déjà placé en haut du strapontin idoine les Villeurbannais, la coupe entre les mains. Nombreux sont quand même ceux qui ont la mémoire courte, et qui ont oublié qu’il y a deux ans, Strasbourg était dans la même position. Archi dominateurs à domicile lors des deux premiers matchs, ils se sont délités pour perdre le dernier match, sur un shoot incroyable sur la truffe de notre Paul Lacombe national. Un match incroyable, c’est ce que va devoir livrer la Roca Team dès demain à Villeurbanne, dans l’étuve de l’Astroballe. Mais tout est désormais possible, quand on arrive à remonter de 2-0 à 2-2…

Le live-tweet de la rencontre

Les notes de la rencontre

L’homme du match : Dee Bost : Again, and again… Le pétard monégasque, si discret à l’Astroballe, est devenu le patron d’une équipe monégasque qui joue à sa main. À l’aise tactiquement avec les nouvelles options offensives de Sasa Obradovic, il a la main super chaude et plante banderille sur banderille derrière l’arc, repoussant à chaque fois les rares espoirs de remontée des joueurs de Tony Parker…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Monaco - Chalons-Reims : basket, live & élégance

Le « barbecue chicken alert » : Paul Lacombe : On aurait pu justement souligner ce geste de dingue, ce dribble dans le dos pour enrhumer Charles Kahudi (dernière action sur la vidéo ci-dessous). Mais c’est pour l’ensemble de son œuvre que Paulo est cité ici. Il aurait offert une panoplie extrêmement large de ses qualités, interceptions, contre, rebonds, shoots dans le périmètre, drives assassins… Sans compter les éternels sacrifices, ses plongeons désormais légendaires sur chaque ballon qui traine, et les passages en force qu’il provoque (souvent des gros, genre Payne ou Bilan), transformant surement son corps en un hématome géant…

Le « bien, mais pas top » du jour : L’adresse aux lancers francs : On a eu du bien mieux au match 3, se fut pas super glop au match 4. Certes, largement mieux que le match 2 (j’espère qu’il y en a qui suivent…), mais ça laisse toujours des points en route, et ça a permis à Villeurbanne d’y croire pendant un long moment, alors qu’ils multipliaient les ballons perdus…

Le prix « Orezza de sous le banc » : Jarrod Jones : Homme du banc, surement pas, car titularisé depuis deux matchs, mais le contraste est saisissant entre le mollusque de l’Astroballe, incapable de prendre le moindre rebond, puis benché ensuite, et le joueur plein d’énergie (et d’adresse) des matchs 3 et 4. Alors que personne ne l’attendait, lui aussi peut avoir son mot à dire pour faire basculer la balance du bon côté…

La question du jour : Qui va donc décider du sort du game 5 ? Est-ce que les statistiques finiront par avoir raison ? Est-ce que la logique du classement sera respectée ? Est-ce que les arbitres vont respecter de façon équitable les deux équipes ? Beaucoup de questions après ce game 4, mais une chose est sures : Monaco a toutes les cartes en main pour soulever son premier titre mardi soir !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Gilets jaunes, grand prix, travaux et élections européennes : l’apocalypse en prévision à l’entrée de la Principauté !

Pour briller aux réunions de l’ambassadeur : achetez-lui des Ferrero Rocher, ça devrait lui plaire… Et dites-lui de venir mardi soir au Bella Vita, en bas de la rue Caroline, l’ambiance devrait être bouillante pour la retransmission du « end game » de cette série.

La photo de la rencontre

Pas de stagiaire sur place, pas de photos… Nous vous partageons cependant ce magnifique cliché tiré du Facebook de l’AS Monaco Basket, le héros des deux matchs à domicile immortalisé en noir et blanc.

65012169_2349475995378760_287955609913917440_o

On se retrouve très vite

N’hésitez pas à partager cet article à toutes ces personnes à qui vous voulez du bien, afin de leur montrer qu’en Principauté, les équipes professionnelles aux frontières du réel ont toujours la cote (enfin sauf quand elles jouent avec et comme des pieds) !

Et si vous voulez être vraiment au top de ce qui se fait de mieux sur les réseaux sociaux, followez (c’est comme ça qu’on dit dans le jargon) le nouveau compte twitter de la Gâchette spécial basket, premier compte d’information (hors compte officiel) entièrement dédié à la Roca Team !

A propos de Jartagnan 260 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.