Monaco-Pau : basket, live & playoffs war

La défaite contre les hommes de Thanos Parker a-t-elle pesé dans les têtes des Monégasques ? La seule question qui se posait avant ce match contre Pau a été balayée d’un revers de main, de ceux que Sasha Obradovic mouline à longueur de temps le long de sa ligne de touche. De ce choc de la journée (le 3e contre le 4e ex-aequo), il ne restera que les cendres d’une équipe paloise bien trop timorée pour résister à ce Monaco là, lancé en mode Avengers vers son objectif principal : attaquer les playoffs dans la meilleure des positions possibles.

Le live-tweet de la rencontre

Les notes de la rencontre

L’homme du match : Gérald Robinson : On est content parce que ça faisait un moment qu’on l’avait plus vu dans ses œuvres, le petit scoreur virevoltant. Probablement pas encore super remis de sa blessure en fin d’année dernière, il n’a pas manqué de rappeler à tout la France que quand il était chaud, il pouvait casser des reins, planter des banderilles depuis la pizzéria du stade et aller scorer dans le traffic. S’il maintient ce niveau de jeu, la Roca Team risque de vite devenir injouable. 10/10.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Janvier 2019 - Un mois en Principauté

Le « barbecue chicken alert » : Jarrod Jones : Le plus grand des frères Jones a montré pourquoi il était là, et combien ses talents de scoreur pouvaient être utiles. Au dunk ou à 3pts, il s’est bien illustré ce soir, notamment sur cette action d’école, où la gonfle est allée de main en main, avant que l’extra, extra, extra, extra passe finisse dans les siennes pour un shoot depuis le parking au buzzer ! 8/10.

Le « fusion » du jour : Sasha Obradovic a décidé de passer en mode « Greg Popovich » (NDLR coach des San Antonio Spurs depuis pas loin d’un siècle, entraineur avec le plus grand nombre de victoires en NBA, une légende à son poste, s’il en est…) Buckner et Joseph qui ne couvrent pas les rotations défensives, hop, sur le banc. Lacombe qui ne coupe pas jusqu’au panier, hop, va chercher les serviettes. Zeek Jones qui fait sauter un disjoncteur à un adversaire, bing, va voir si le pédalo de Georgie Joseph est toujours en place. Et pour finir, une conférence de presse en mode pinaillage minimaliste « nous avons perdu trop de ballons »… Bravo coach, ne change rien !  7/10.

Notre stagiaire : Il était à nouveau bien en place, juste derrière le banc de touche. Il a tweeté, il a pris des photos, et vainement tenté de comprendre ce que disant Obradovic sur les temps morts. Il était fort à son aise, pourvu que ça dure. 8/10.

Les clichés de la rencontre

On se retrouve très vite

N’hésitez pas à partager cet article à toutes ces personnes à qui vous voulez du bien, afin de leur montrer qu’en Principauté, les équipes professionnelles aux frontières du réel ont toujours la cote !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Monaco - Andorre : basket, live & principautés

Et si vous voulez être vraiment au top de ce qui se fait de mieux sur les réseaux sociaux, followez (c’est comme ça qu’on dit dans le jargon) le nouveau compte twitter de la Gâchette spécial basket, premier compte entièrement dédié à la Roca Team !

A propos de Jartagnan 243 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.