Monaco-Le Portel : basket, live & poulailler

Et de 9 ! Qui l’eut cru, en début de saison, alors que le jeu était moribond, que les systèmes étaient balbutiants, et les résultats frôlaient le ridicule ? Qui pensait alors la Roca Team capable de gagner 9 fois d’affilé, cette preuve par 9 la poussant aux portes du podium, et foutant un beau bordel dans le poulailler de la Jeep Élite, qui ne sait plus trop s’il faut considérer les coéquipiers de Paul Lacombe comme des favoris au titre, ou toujours comme des outsideurs qui caquètent avec insistance.

Le live-tweet de la rencontre

Les notes de la rencontre

L’homme du match : Sassa Obradovic. On aurait pu nommer Dee Bost ou bien Zeek Jones pour leur évaluation. Mais nous avons préféré mettre en lumière le coach monégasque. Cette série de victoires d’affilée, c’est avant tout la sienne. Alors certes il a tendance à s’énerver vraiment pour chaque petit détail. Évidemment, on ne comprend pas tout quand il secoue ses joueurs pendant les temps morts. Mais le Monaco de Pâques n’a plus rien à voir avec celui vu à Noël. Et la marge de progression est encore importante… 10/10.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le pigeon du Louis II : "Des conditions parfois précaires"

Le « barbecue chicken alert » : Pour Dee Bost. Chambré par Stephen Brun, commentateur d’RMC Sport qui le tançait pour % de réussite à trois points bien dégueulasses contre Bourg-en-Bress, le teigneux meneur de la Rocca Team a répondu à sa manière, en tirant encore et encore, mais en marquant plus. 50 % à 4/8, il a montré qu’il avait toujours la patte chaude. 8/10.

Le geste « pro » du jour : Géorgie Joseph. Après avoir planté un shoot lumineux longue distance, il s’est dit que s’échauffé en faisant des shoots pendant la mi-temps, c’était un peu surfait. Du coup, il a préféré faire un tour sur le vélo d’appartement spécialement réservé pour lui. Histoire de montrer que son projet estival d’étape au Tour de France n’est pas une lubie. 9/10.

Notre stagiaire : Il était à nouveau bien en place, juste derrière le banc de touche. Il a tweeté, il a pris des photos, et vainement tenté de comprendre ce que disant Obradovic sur les temps morts. En vain, mais qu’importe, il reviendra… 8/10.

Les clichés de la rencontre

 

On se retrouve très vite

N’hésitez pas à partager cet article à toutes ces personnes à qui vous voulez du bien, afin de leur montrer qu’en Principauté, les équipes professionnelles aux frontières du réel ont toujours la cote !

A propos de Jartagnan 252 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.