Monaco – Vilnius : basket, live & toile d’araignée

Pour la première rencontre de 2019 à salle Gaston Médecin, notre stagiaire était en place pour un match de coupe d’Europe contre le Rytas Vilnius, un gros morceau sur l’échelon européen. Un choc s’il en est, un nouveau test du haut niveau pour la Roca Team qui retrouve petit à petit des forces vives, et ce malgré un public écartelé entre le foot et le basket ce soir.

Le live-tweet de la rencontre

Les notes de la rencontre

Zeek Jones/Derek Needham : On va mettre les deux dans le même panier, car c’est kifkif ce soir. Quelques éclairs sporadiques, des luminances parfois en attaque, mais leur rôle premier d’organisateur est loin d’être assuré. Peut-être pas aidé par les systèmes du coach, il n’en reste pas moins que jouer à la baballe et vainement tenter de temps en temps un pick n’roll est largement insuffisant à ce niveau. 5/10

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Monaco - Galatasaray : basket, live & Gladyator

Rémi Barry : Deux shoots en gamelle, une claquette sortie de nulle part, et de la grosse défense. Il nous a plu ce soir. Dommage qu’il soit si longtemps scotché sur le banc, comme d’autres, car lui au moins est allé au charbon… 6/10

Paul Lacombe : fatigué  ? Jour sans ? Blessé ? Bien ciblé par la défense ? Appel à un ami ? Le capitaine n’était pas en grande forme ce soir. Et pourtant, il grappille 2 rebonds précieux, vole 2 ballons importants et assure aux lancers-francs dans le money time pour aider son équipe à passer devant, pour ne plus lâcher le match. 6/10

Sergii Gladyr : Deux shoots ratés, dont un de son propre camp, et puis c’est tout. On n’a pas compris les choix de l’entraineur de le laisser ainsi sur le banc. 3/10

Elmedin Kikanovic : Habituellement, quand il se fait bouger physiquement, il sombre des deux côtés du terrain. Là, il s’est fait secouer par les golgoths en face, mais il a tenu bon, en attaque notamment où ses feintes et son jeu a bien fait des dégâts. 7/10

Luc Loubaki : Le match parfait. Bon dans la relance de la serviette, excellent au service de la boisson, tonique dans ses applaudissements. Et si le speakeur se chopait la grippe à la mi-temps, il était chaud pour reprendre le flambeau, pour sûr ! (non noté)

Jarod Jones : Le mollusque, mais un mollusque 3 étoiles, capable quand il veut de planter le shoot qui tue dans le money time, ou de défendre fort sur le meilleur joueur adverse pour l’empêcher de marquer lors des dernières possessions. Malheureusement, ce genre de mollusque dort quand même souvent sur le terrain, et c’est rageant… 6/10.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’ascenseur pour la place du Palais : bientôt une réalité ?

Eric Buckner : Encore un excellent rapport qualité-prix. Du scoring, des dunks, une grosse défense qui met un terme à la poussée adverse, le tout avec un temps de jeu famélique qui là encore, s’explique difficilement. 7/10

Yakuba Ouattara : Le spectre de la blessure rôde, c’est sûr. Ce n’est pas le Yak de début de saison, jumper, shooteur, et flingueur de défenses. Nous comprenons, mais c’est fort dommage quand on sait les qualités du bonhomme 4/10.

Georgi Joseph : Après avoir escaladé le mont Ventoux sur son vélo d’appartement en première mi-temps, il s’est attaqué à l’Alpe d’Huez. 5/10 pour l’effort, mais on n’est pas encore sûr que Georgi Joseph au Tour de France soit une bonne idée.

Gérald Robinson : Il est de retour ! Un peu éteint par séquences, il a fait feu de tout bois dès que le jeu s’est accéléré. Et il n’est surement pas encore à 100 % ! 7/10

Ian Hummer : En partance pour la Russie apparemment, il était derrière le banc à applaudir sans relâche et à encourager ses ex-partenaires. Une mentalité exemplaire, c’est franchement dommage de s’en séparer. 10/10

Le coach : il gagne, c’est donc que ses choix étaient les bons. Mais quel casse-tête quand même. On attend de voir le retour de tous les blessés pour tenter de comprendre la hiérarchie de ses rotations, le sens de ses choix, voire même la subtilité de ses systèmes, mais pour l’instant, nous restons dubitatif… 6/10.

Notre stagiaire : il était chaud, il a gueulé, il a pris des photos, et il n’a plus de voix. Va falloir penser à se calmer quand même, un petit peu… 7/10.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Un mois en Principauté

Multitâche, notre stagiaire a même pris quelques photos

Si vous voulez suivre en direct les grands évènements monégasques qui vous vaudront les insultes de votre grand-mère, abonnez-vous à notre compte Twitter. N’hésitez pas non plus à partager cet article avec vos amis, et tous les gens à qui vous voulez que du bien en leur faisant découvrir la seule équipe monégasque encore qualifiée en coupe d’Europe cette saison.

A propos de Jartagnan 244 Articles
Droïde en cours de reprogrammation - blogueur multifonctions - stagiaire pour La Gâchette - #chroniques #inspiration #photos #running #StarWars #Lego

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.