Après les Jardins d’Appoline, quel sera le prochain bâtiment à prendre de la hauteur ?

C’est officiel, les Jardins d’Appoline vont prendre de la hauteur. Après avoir baigné dans l’eau croupie, les bâtiments de la promenade Honoré II vont donc monter d’un à deux étages, selon les blocs. À l’heure où le Conseil National cherche des habitations pour loger des Monégasques, cette alternative surélévatoire semble une idée qui a un brillant avenir.

Quels futurs bâtiments pour prendre de la hauteur ?

Surélever pour loger tel est le refrain à la mode dans les couloirs feutrés du Gouvernement. Avec une cinquantaine d’appartements gagnés d’un claquement de doigts Promenade Honoré II, les hauts décideurs de la Principauté sont en train d’étudier la possibilité de faire de même ailleurs à Monaco. Notre stagiaire fureteur, appuyé de certaines sources contradictoires bien introduites, est tombé sur une liste non exhaustive de bâtiments qui pourraient reprendre de la hauteur.

1- La Tour Odéon

Prestations de qualité, vue incroyable, poules et abeilles dans les jardins en bas, le succès de ce bâtiment de grande envergure est incontestable. Malheureusement ce n’est pas le cas du rooftop encore bien désert, car évidemment trop cher. C’est pour cela que le Gouvernement réfléchirait à la possibilité de surélever cette tour d’une dizaine d’étages. Moitié parc domanial, moitié à la vente, la rente étatique serait fort conséquente. Surtout que vraisemblablement, le groupe Accor serait déjà sur le coup.

2- L’Herculis

Autre bâtiment phare en Principauté, la nouvelle star de la commission du patrimoine va avoir droit à son petit lifting, et à cinq étages de surélévation. Ce projet reste néanmoins suspendu à la volonté, ou non, de réaliser le grand complexe immobilier induit par la destruction du stade derrière. Mais si ce dernier ne se fait pas, alors le gratte-ciel des Moneghettis aura un penthouse à son sommet, et une quinzaine d’appartements viendront échoir dans la bourse de l’administration des domaines.

3- l’Hôpital

Alors que le projet du nouvel Hôpital Princesse Grace tarde à sortir de terre (on parle désormais de plus de 30 mois de retard), voilà que le thème de la surélévation vient poindre le bout de son nez. Certes, il ne s’agit pas là directement de loger des Monégasques, mais de mettre au-dessus du prochain hôpital, l’intégralité des services dévoués à l’IM2S. L’institut de médecine sportive sera donc, à terme, démoli, et remplacé par un bâtiment qui lui pourra héberger une quinzaine de familles monégasques fortunées, qui auraient une vue inestimable sur le port, et le circuit du Grand-Prix.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une semaine à Monaco

4- Le Conseil National

Autre bâtiment, pourtant extrêmement récent, mais qui devrait bénéficier d’une certaine surélévation, le Conseil National. Le projet est évidemment pour encore loger les Monégasques. Mais pas n’importe lesquels : il s’agit des 24 familles des élus, qui se verront assignés à résidence sur place dans des luxueux 8 pièces, au sein même de l’édifice de la haute assemblée, et pourront ainsi, tels des pompiers et autres carabiniers, êtres disponibles 24 h / 24 pour les besoins des Monégasques, comme l’a souhaité Stéphane Valéri durant la campagne, en expliquant qu’il se consacrerait à plein temps à l’exercice de sa fonction. 

5- Le Stade Louis 2

La marotte d’Union Monégasque aura elle aussi droit à son lifting. Mais pas n’importe lequel, car il s’agit là d’une prouesse technologique des plus rares. En effet, afin de pouvoir loger l’ensemble des Monégasques sur plusieurs générations, sans détruire ce magnifique édifice architectural, le gouvernement a un plan en deux phases : tout d’abord, la sous-élévation du parking, pour l’enfoncer au loin dans le sol, sur plus d’une dizaine de niveaux. Puis, inversement, la surélévation du stade, mais par en dessous. Ainsi, entre le niveau où se trouve la piscine actuellement, et la pelouse, les architectes vont glisser plusieurs dizaines d’étages de logements et de surfaces de bureaux. Selon nos estimations, le sommet des arches se situera, une fois l’ouvrage terminé, approximativement au niveau de l’Engelin.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Délocaliser pour gagner de la place ?

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.