Caméra café au cœur de l’administration monégasque ?

Le scandale n’est pas loin au sein de l’Administration monégasque. Selon nos informations de sources contradictoires, mais surtout grandement anonymes vu la teneur explosive du dossier, les nouvelles machines à café seraient équipées d’un logiciel de reconnaissance faciale relié aux pointeuses de dernières générations.  

Big Brother is watching you !

Alors que le Gouvernement monégasque se prépare au renouvellement de son parc de distributeurs de boissons chaudes pour l’ensemble de ses services, cette information est sortie en trombe, par le biais de post-its négligemment retrouvés dans les poubelles les mieux placées dans la chaîne hiérarchique. Chaque percolateur automatique serait ainsi relié à un système de bandes vidéo, couplé avec un logiciel de reconnaissance faciale dernière génération, lui-même connecté au réseau central des pointeuses et autres plannings en vigueur au sein de l’administration. Selon nos sources, ce système a été mis au point par des ingénieurs de Facebook pour lutter contre l’abus de café, et donnerait entière satisfaction outre-Atlantique. Cette expérience sera d’ailleurs rapidement étendue prochainement aux distributeurs de boissons alcoolisées, situés dans les locaux d’archives, ou dans des placards secrets connus seuls d’appariteurs bien introduits.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L’élection du 11 février 2018 expliquée aux jeunes monégasques

Éteindre un feu pas encore allumé…

Devant le tollé irrémédiable que ne manqueront pas de produire de telles révélations, les responsables et autres concessionnaires ont immédiatement réagi à nos demandes d’entretiens, et il est probable qu’un communiqué officiel sorte promptement sur les différents médias gouvernementaux afin d’éteindre cet incendie pas encore allumé. Selon un des porte-parole de ce projet, qui a lui aussi souhaité rester anonyme, « il n’y a là aucune volonté d’espionner les fonctionnaires monégasques. Au contraire, nous avons déjà suffisamment de données entre le badge des personnels équipés et tout ce qu’enregistre les nouvelles box Monaco-Telecom, nous ne saurions que faire de milliers d’heures de bandes vidéo d’attachés se plaignant que le chef de service adjoint fait un travail excrémentiel, car il passe son temps au téléphone à parler football. »

De la « Real TV » aux barbajuans ?

Après une vive discussion autour du droit à la vie privée, et à la qualité du café distribué dans ces machines, notre interlocuteur nous a fait une confidence sur le coin de la tasse : les bandes vidéo et la reconnaissance faciale ne sont là que pour un but purement télévisuel. La bombe est lâchée. Ainsi, dans le but de développer une vraie chaîne de télévision publique, avec de vrais programmes, les responsables de ce projet pensent « garder les meilleurs moments de ces enregistrements décontractés, et avec l’accord des participants, pour créer la première série de fiction réalité monégasque, une vraie caméra café avec des vrais gens. » Il est probable que pour faire passer la pilule auprès des fonctionnaires, notamment de la gent féminine, George Clooney fasse une apparition en guest-star dans les couloirs des services de la DAU…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Bonnes fêtes de Noël !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.