Johnny Hallyday : une sépulture en Principauté ?

 

Alors que la bataille judiciaire fait rage autour de l’héritage de Johnny Hallyday, un autre combat est mené pour la mémoire de feu le meilleur rocker de la chanson française. Un riffle loin des projecteurs, plus intimistes, et pourtant bien plus en l’honneur de cette super star en Harley Davidson.

Une tombe trop loin.

Selon nos sources contradictoires, le groupe Facebook « des amis monégasques de Johnny Hallyday » serait en train de songer à concocter une collecte de grande ampleur sur Monaco Crowndfunding. Le but de la manœuvre : réunir assez de fonds pour offrir une concession trentenaire au cimetière de la Principauté, au nom de Johnny Hallyday.

La tombe du chanteur étant trop loin pour aller le voir, ce groupe de fans purs et durs prévoirait d’organiser des pèlerinages à la nécropole monégasque pour tous les aficionados du défunt rocker. Étant ascendant de Monégasque, nul doute que la Mairie, conjointement avec la SOMOTHA, ne saurait refuser une telle vente prestigieuse.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les hippocampes au Larvotto : une erreur qui pèse lourd

Un projet de plus grande envergure.

Oui, mais cependant, à quoi bon s’offrir une sépulture quand on n’a rien à y mettre ? « Rien ne vous oblige à y inhumer un corps », nous détaille un des responsables sur place. « Nous avons un devoir de réserve, mais certaines tombes sont vides à l’heure actuelle… », précise-t-il sans détour.

Ainsi, « les amis monégasques de Johnny Hallyday », sous réserve d’avoir suffisamment de sous dans leur cagnotte, envisagent de se payer des vacances à St Barth. Officiellement, c’est dans un but purement commémoratif. Mais officieusement, c’est pour aller piller la sépulture du chanteur et en rapporter des reliques afin de remplir leur caveau.

Un couac éthique.

Cependant, certains membres de l’association en cours de formation seraient retissant à l’idée de réaliser cette opération. « Vous comprenez, Johnny a voulu être enterré sur une île, au bord de l’eau. Le ramener planche Jacarandas, c’est assez loin de la dernière volonté du défunt » s’attriste un des réfractaires.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le réveillon du nouvel an décalé au 6 janvier

Mais la solution serait là encore déjà à l’étude. Afin de contenter, à un an des prochaines élections, cette frange de population plutôt conséquente, la Mairie envisagerait la possibilité de placer la tombe de l’idole près de la plage du Larvotto, sur la nouvelle presqu’île. Ainsi, tout en respectant les appétitions de feu Johnny, Monaco deviendra un lieu international de commémoration pour les fans qui voudront faire un ultime « Ah que coucou » à leur parangon.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.